Crypto.com - The Best Place to Buy, Sell and Pay with Crypto

Comment utiliser votre ordinateur de manière judicieuse ? Laissez-le vous rapporter quelques bitcoins ! CryptoTab Browser est la façon la plus facile de commencer à miner et de vous frayer un chemin dans l'univers des cryptomonnaies. Entièrement gratuit – essayez-le et vous verrez le résultat !

Comment utiliser votre ordinateur de manière judicieuse ? Laissez-le vous rapporter quelques bitcoins ! CryptoTab Browser est la façon la plus facile de commencer à miner et de vous frayer un chemin dans l'univers des cryptomonnaies. Entièrement gratuit – essayez-le et vous verrez le résultat ! submitted by Nkonkam to u/Nkonkam [link] [comments]

Savez-vous que la plupart du temps les capacités de votre ordinateur ne sont pas utilisées ? Commencez à utiliser les ressources de votre ordinateur plus efficacement tout en gagnant de l'argent ! Installez le navigateur CryptoTab et il minera des Bitcoins en arrière-plan.Voici le lien -

Savez-vous que la plupart du temps les capacités de votre ordinateur ne sont pas utilisées ? Commencez à utiliser les ressources de votre ordinateur plus efficacement tout en gagnant de l'argent ! Installez le navigateur CryptoTab et il minera des Bitcoins en arrière-plan.Voici le lien - submitted by Nkonkam to u/Nkonkam [link] [comments]

Comment utiliser votre ordinateur de manière judicieuse ? Laissez-le vous rapporter quelques bitcoins ! CryptoTab Browser est la façon la plus facile de commencer à miner et de vous frayer un chemin dans l'univers des cryptomonnaies. Entièrement gratuit et prêt à miner instantanément

Comment utiliser votre ordinateur de manière judicieuse ? Laissez-le vous rapporter quelques bitcoins ! CryptoTab Browser est la façon la plus facile de commencer à miner et de vous frayer un chemin dans l'univers des cryptomonnaies. Entièrement gratuit et prêt à miner instantanément submitted by shooterdu02 to u/shooterdu02 [link] [comments]

(Monde) Près de Nantes, des ordinateurs spécialisés « minent » du bitcoin | A Orvault, dans une ancienne usine Alcatel, des centaines de machines réalisent les calculs indispensables au fonctionnement de la cryptomonnaie.

submitted by Mukhasim to UMukhasimAutoNews [link] [comments]

(Monde) Islande : vol de 600 ordinateurs utilisés pour « miner » du bitcoin | En Islande, des investisseurs bâtissent des usines informatiques aux grandes puissances de calcul afin de « mouliner » des cryptomonnaies.

submitted by Mukhasim to UMukhasimAutoNews [link] [comments]

(Monde) Comment la flambée du bitcoin réchauffe la Terre | Fabriquer cette cryptomonnaie nécessite un nombre croissant d’ordinateurs toujours plus performants et gourmands en énergie.

submitted by Mukhasim to UMukhasimAutoNews [link] [comments]

Liste d'opportunités pour gagner de l'argent en France

Liste de sites, applications mobiles et logiciels pour arrondir vos fins de mois disponibles en France ET dans la plupart des pays du monde.

Je vous montrerai mes preuves de paiements, bonus d'inscription, options de paiement suivi par ce que vous devez faire pour gagner de l'argent.
La liste sera en 3 parties.

Partie 1: Enquêtes, études, regarder des vidéos, jouer etc.

Swagbucks | Cliquez ici pour obtenir 300 points (l'équivalent de 3$) lors de l'inscription Sachez que vous devez gagner 300 points supplémentaires dans les 30 premiers jours pour obtenir ces 300 points.
Survey Time | Cliquez ici pour vous inscrire
Prolific | https://app.prolific.co/register * Option de paiement : PayPal * Preuve de paiement 1 / Preuve de paiement 2
J'ai fait bien plus d'études que les 3 ci-dessus, mais c'est juste pour vous donner une idée du genre d'études que vous pouvez éventuellement recevoir.
OfferNation | Cliquez ici pour vous inscrire
FeaturePoints | https://featu.re/9BGX93
PrizeRebel | https://www.prizerebel.com/index.php?r=6400413

Partie 2 : Applications mobiles Android et IOS

AttaPoll (Android and IOS) | Cliquez ici pour télécharger AttaPoll
Poll Pay (Android et IOS) | Android | iPhone
CashKarma (Android et IOS) | Cliquez ici pour télécharger CashKarma * Bonus d'inscription : 300 points Karma lorsque vous entrez weaselbusters tout en haute a droite de l'application. * Options de paiement : PayPal, Google Play, Xbox Live et Steam * Enquêtes, installer et jouer sur votre mobile, s'inscrire à des sites etc.
Lucky Cash (Android et IOS) | Cliquez ici pour télécharger Lucky Cash. On dirait que le lien pour Android ne fonctionne plus, j'ai installé cette application sur mon Android il y a quelques semaines, je viens de contacter le support et je mettrai à jour le lien quand j'aurai une réponse. * Options de paiement : PayPal et cartes cadeaux Amazon. * Bonus d'inscription : 500 crédits si vous utilisez ce code KBCY7 Répondre à des enquêtes, regarder des vidéos, installer des jeux etc.
BeMyEye (Android and IOS) | Android | IOS * Bonus d'inscription : 1€ lorsque vous rentrez ce code j5z6pk et complétez votre première mission. * Options de paiement : PayPal et virement bancaire. * Cette application vous permet de gagner de l'argent en complétant des missions. Ces missions incluent de prendre des photos dans des endroits spécifiques près de chez vous, répondre à des questions et suivre les instructions qui vous sont donnés.

Partie 3 : Revenus passifs pour applications mobiles et Windows/Linux/Mac

Money SMS (Android) | Cliquez ici pour télécharger Money SMS
McMoney (Android) | Depuis votre mobile, allez sur https://mcmoneyapp.com/ * Cliquez sur "Download APK" et installez l'application. * Bonus d'inscription : 0,25$ lorsque vous utilisez ce code V6TM2KP5 * Options de paiement : PayPal * Même concept que Money SMS * Ils payent 0.05$ par sms (environ 2 fois + que Money SMS mais j'utilise quand même les 2 sur mon mobile).
Sweatcoin (Android et IOS) | Cliquez ici pour télécharger Sweatcoin * Cette application vous paye pour marcher. (il n'est actuellement pas possible de changer les points contre de l'argent réel à moins d'avoir environ 20,000 points, ce qui peut prendre énormément de temps à avoir). * Vous n'avez pas besoin d'ouvrir l'application car les points sont automatiquement convertis dans l'application lorsque vous marchez. * Les offres changent souvent, vous pouvez convertir vos points pour des réductions lors de certains achats ou 20,000 points pour une TV ou 1000$ par exemple.
HoneyGain (Windows, Mac et Android) | Cliquez ici pour vous inscrire et réclamer vos 5$ * Option de paiement : PayPal * Vous devrez installer leur logiciel sur votre ordinateur et le laisser ouvert. * Ce logiciel partage une partie du trafic de votre connexion Internet. * Vous n'avez absolument rien à faire car une fois installé, il se lancera automatiquement au démarrage de votre ordinateur.
PacketStream (Windows, Linux et Mac) | Cliquez ici pour vous inscrire * Option de paiement : PayPal * Même concept que HoneyGain
LoadTeam (Windows) | Cliquez ici pour vous inscrire et réclamer vos 0.20$ * Option de paiement : PayPal * Comme pour les 2 précédents, vous devez installer leur logiciel et le laisser ouvert. * Ce logiciel "récolte" une partie de la puissance de votre ordinateur non utilisé. * Je vous recommande d'utiliser ce logiciel seulement si vous utilisez votre ordinateur en même temps, car laisser ce logiciel ouvert simplement pour gagner de l'argent pourrait vous couter plus en électricité que les gains. * Une fois installé, vous pouvez voir combien d'argent vous pouvez potentiellement gagner, car cela dépend des performances de votre ordinateur.
submitted by Lettuceforlife64 to beermoneyfrench [link] [comments]

Bitcoin est-il trop difficile à comprendre ?

J’ai passé une grande partie des trois dernières années à expliquer Bitcoin au grand public et la résistance la plus courante qu’on m’a opposée c’est que « Bitcoin est trop compliqué » et que « les masses ne comprendront jamais ».
C’est un argument valable. Bitcoin est compliqué et si vous voulez obtenir à une vision complète du panorama, il faudra d’abord connaitre l’Histoire de la monnaie puis comprendre le fonctionnement des réseaux peer-to-peer et de la cryptographie.
C’est pour cette raison que je trouve étrange d’entendre des amis affirmer que Bitcoin est « inévitable ». On semble croire qu’un jour le grand public comprendra soudainement les mérites de Bitcoin et l’adoptera par lui-même. Ce n’est certainement pas ce qui m’est arrivé. Pour comprendre Bitcoin j’ai dû passer des heures à lire des articles, des livres, à écouter des podcasts, à regarder des vidéos et à débattre des concepts sous-jacents sur des forums. Peut-être que si Andreas Antonopolous n’avait pas mis en ligne 500 vidéos ou que Nathaniel Popper n’avait pas écrit Digital Gold, je ferais aujourd’hui partie de ceux qui considèrent que Bitcoin est une escroquerie.
La croyance inverse c’est que Bitcoin est tout simplement trop compliqué pour que de simples mortels le comprennent, et que l’adoption de masse ne se produira que lorsque Bitcoin et le Lightning Network sont si simples que les grand-mères pourront l’utiliser. Dans The Gates of Bitcoin, John Carvalho appelle cela « l’erreur du rasoir de grand-mère » : la croyance qu’une culture élitiste doit envelopper tout nouvelle technologie pour « protéger » les gens d’eux-mêmes. Il souligne également : « Heureusement, les humains ont démontré leur capacité à comprendre n’importe quoi quand ils ont une motivation suffisante pour le faire. »
Nous avons vu cela se reproduire encore et encore dans les 11 ans d’histoire de Bitcoin. En 2011, Wikileaks a appris à utiliser Bitcoin très rapidement quand Visa, MasterCard, PayPal et Western Union ont suspendu ses comptes sous la pression du Sénat américain. Bien que Satoshi Nakamoto lui-même ait demandé à Wikileaks de NE PAS utiliser Bitcoin [NdT : pour ne pas attirer l’attention sur un projet qui lui semblait encore immature], Wikileaks l’a quand même fait et on estime que l’organisation a reçu environ 4000 BTC de dons. Non seulement ça a maintenu Wikileaks en vie malgré l’effort coordonné pour le tuer financièrement, mais ça lui a constitué un trésor qui lui permet de subsister aujourd’hui encore.
Un autre exemple, mon préféré, date de 2014. La Women’s Annex Foundation (WAF) en Afghanistan a utilisé Bitcoin pour payer ses membres pour leurs travaux de rédaction, de développement de logiciels et de montage vidéo. C’était sous le régime taliban et les femmes n’étaient pas autorisées à posséder des comptes bancaires, à gagner leur vie par elles-mêmes ou même à aller à l’école.
La motivation est une chose puissante. Quand c’est une question de vie ou de mort, les gens découvrent soudain qu’il n’est pas si difficile de télécharger une application mobile et de copier-coller une adresse. Bitcoin ne devient soudainement beaucoup plus simple.
Je veux revenir un peu plus sur la complexité de Bitcoin. Il y a des nuances à établir. Bitcoin est certainement difficile à comprendre, mais cela ne veut pas dire qu’il est difficile à utiliser. La plupart des gens peuvent conduire une voiture ou envoyer un email sans comprendre le moteur à combustion interne ou le protocole SMTP (Simple Mail Transfer Protocol). Et les deux sont sans doute considérés comme « trop compliqués » pour les masses.
L’idée même de « difficulté » peut être analysée. Je vais la décomposer en deux concepts : la difficulté technique et la difficulté perçue.
La difficulté technique est la compétence requise pour exécuter quelque chose, comme télécharger une application, conduire une voiture ou jouer du violon. Vous devez apprendre à utiliser l’outil. Les concepteurs peuvent (partiellement) réduire les compétences requises en créant des outils conviviaux, mais on ne peut s’en passer complètement. Pourtant, lorsque nous regardons le nombre de personnes qui peuvent conduire des voitures et utiliser les médias sociaux, nous voyons que des millions de gens, y compris des mamies, sont prêts à apprendre des opérations complexes si en échange ils peuvent se rendre au centre commercial ou débattre avec des anonymes sur Twitter.
La difficulté perçue est l’obstacle psychologique, c’est-à-dire la croyance que quelque chose est difficile. C’est quand on renonce à essayer de comprendre quelque chose parce que cela semble trop difficile. La difficulté perçue est omniprésente. Les gens prétendront qu’il est « trop difficile » de suivre un régime ou d’étudier pour un examen lorsque, même lorsque du point de vue de la difficulté technique, les choses sont faciles : Ne pas manger le gâteau, aller dans sa chambre et étudier. Le problème, ce sont les incitations. Les gens ne veulent pas étudier et veulent bouffer le gâteau. Les amener à changer de comportement n’a rien à voir avec la difficulté technique et tout à voir avec la motivation.
J’ai rencontré plusieurs fois ce type de difficultés dans Bitcoin. Les gens me disent souvent, par exemple, qu’ils ont acheté des bitcoins mais qu’ils les ont laissés sur un exchange. Et à chaque fois que j’expliquais que c’était une mauvaise idée [et que je leur suggérais de détenir eux-même leurs bitcoins], ils me répondaient : « C’est trop compliqué ». Cela m’a incité à écrire non pas un, mais deux articles. L’un pour expliquer pourquoi garder Bitcoin sur un exchange est une mauvaise idée, et l’autre pour expliquer comment configurer un portefeuille, en faisant aussi court et simple que possible. J’ai envoyé les deux articles à l’une de ces personnes. Finalement, elle a cédé, elle a téléchargé un wallet, sauvegardé sa phrase de récupération et a retiré ses bitcoins de l’exchange. « Ok, ce n’était pas si difficile », a-t-elle finalement convenu.
Avec Lightning, nous pourrions éventuellement être en mesure de réduire complètement la difficulté technique liée à l’utilisation de Bitcoin. Sur le Lightning Network, vous n’avez pas besoin de penser aux blocs, aux confirmations ou aux frais. À mesure que le réseau mûrit, vous n’aurez peut-être plus à vous soucier des canaux ou de leur capacité. Et avec des produits comme Strike, vous n’aurez peut-être même pas besoin de savoir que vous utilisez Lightning. L’ambition de Lightning est de fournir à terme une expérience utilisateur extrêmement simple tout en conservant la liberté et l’autonomie qui font l’intérêt et la réputation de Bitcoin. Mais même si cette situation était possible dès demain, la difficulté perçue resterait.
La bonne nouvelle est que la difficulté perçue est finalement une culture. Quand j’étais enfant, l’utilisation d’un ordinateur était considérée comme tellement ardue que vous aviez besoin d’un cours d’informatique pour être apte à en utiliser un. Aujourd’hui, vous êtes considéré comme fonctionnellement analphabète si vous ne pouvez pas utiliser un ordinateur à l’âge de dix ans. Mais les habitudes ne changent pas d’elles-mêmes. Nous devons être proactifs si nous voulons que Bitcoin devienne tout ce qu’il pourrait être pour ceux qui en ont besoin. Nous devons modifier sa perception et aligner les incitations.
submitted by PlasticQueasy6873 to u/PlasticQueasy6873 [link] [comments]

«Les blockchains ne passent pas à l'échelle» - vraiment?

Il y a une rhétorique dominante parmi les passionnés de monnaie numérique et les «personnalités» qui disent que «les blockchains ne passent pas à l'échelle» ou qu'elles ne le font pas bien. C'est cette rhétorique qui a convaincu un grand nombre de partisans de BTC à se rallier derrière le mantra "offchain" c'est-à-dire «en dehors de la blockchain». Année après année, nous voyons des conférences sur la blockchain discuter des merveilles de la technologie, et dans le même élan, elles déclarent que sortir les données de la chaîne est en quelque sorte une bonne chose.

Pour beaucoup de ces personnalités qui ont passé d'innombrables heures à lutter contre l'écriture des données sur la chaine, Bitcoin SV représente un adversaire qui remet en question toute leur philosophie. C'est pour cette raison que vous entendez des gens comme Adam Back déplorer les réussites atteintes par BSV; ce qui prouve leur hypocrisie un peu plus chaque jour.

Alors que les partisans de BTC estiment que seules les transactions monétaires devraient être écrites sur la blockchain (et que seules ces transactions sont précieuses), Bitcoin SV accueille toutes les données du monde, et les considèrent toutes comme précieuses. Vous ne pourriez pas avoir une opinion plus opposée sur un sujet.

Quelque part entre ces deux façons de penser opposées se trouve la multitude des altcoins, chacune se considérant digne d'enregistrer un certain type de données bien spécifique. Mais aucun autre projet n'englobe l'ensemble de toutes les données en leur accordant de la valeur.

La philosophie d'une blockchain n'est qu'une petite partie du puzzle. L'essentiel est que la philosophie soit entièrement soutenue par des prouesses techniques. De toute évidence, comme nous l'avons vu maintes et maintes fois, BSV continue d'exploser des records historiques en nombre de transactions.

Rien qu'en jetant un oeil aux métriques, BSV apparaît comme le roi de la technologie blockchain. Laissons de côté les promesses de capacités futures (surtout étant donné que l'écosystème blockchain est criblé de fausses promesses) - et concentrons-nous sur le classement actuel.

https://imgur.com/mcFSYat

Le graphique ci-dessus n'est pas basé sur des résultats théoriques de laboratoire. Il s'agit d'une métrique de ce qui a été démontré jusqu'à présent dans le monde réel, sur une blockchain publique, et en direct.

Techniquement, si vous ne regardez que les statistiques de la blockchain, BSV a enregistré plus de 3500 transactions par seconde (TPS). Cela s'est produit avec le record du monde de l'entreprise TAAL établissant un block de 309 Mo. Cependant, ce nombre a été intentionnellement omis du graphique car le traitement par TAAL n'a pas été effectué dans des circonstances habituelles.

Ensuite, il y a le réseau Bitcoin SV STN, qui est un réseau de test spécialement configuré pour tester l'évolutivité de Bitcoin. Celui-ci a récemment culminé à plus de 2400 TPS.

https://imgur.com/3bhqO5l

Mais comme le dit Daniel Connolly, développeur principal du logiciel Bitcoin SV Node, ce ne sont pas les performances de pointe, mais plutôt les performances soutenues qui sont importantes. Examiner les performances de pointe est une fausse mesure de la sécurité, que de nombreux projets utilisent frauduleusement. Mais même ainsi, sur le STN, BSV a atteint une performance soutenue de 1426 TPS pendant 8 heures. Un record.

Sans aucun doute, les opposants qui voient cela ne tarderont pas à sauter dans le train des «promesses». Oui, c’est vrai qu’Ethereum à une future version "Casper" qui prévoit d'augmenter son débit, et Cardano a des améliorations prévues aussi… mais et alors? Pensez-vous que les ingénieurs de nœuds BSV sont assis à se tourner les pouces en attendant? BSV a le projet Teranode en développement qui éclipsera les chiffres actuels avec des blocs de plusieurs TeraOctets. Mais ne nous laissons pas trop emporter par les promesses - je les méprise comme personne.

La philosophie de BSV de passer à l'échelle rapidement signifie que les nœuds ne sont pas des machines pour amateurs. Le refrain de BTC selon lequel «tout le monde a besoin de gérer son propre nœud» est un moyen sûr de s'assurer que votre blockchain ne passera jamais à l'échelle.

BSV est résolu à se retrouver dans des datacenters - et fidèle au livre blanc de Satoshi Nakamoto, il permet aux utilisateurs d'être de simples utilisateurs. BSV n'essaye pas de forcer les utilisateurs quotidiens à devoir tenir un registre de l'historique complet des transactions de la blockchain, comme ça semble être l'obsession de BTC. BSV souhaite que sa blockchain héberge le futur d'Internet, que nous avons baptisé le «Metanet». Personne aujourd'hui ne s'attend à ce que vous ayez l'intégralité d'Internet sur votre ordinateur à la maison, et Bitcoin ne s'attend pas non plus à ce que vous ayez l'intégralité du Metanet chez vous.

Les utilisateurs peuvent alors être de simples utilisateurs - et ils peuvent toujours fonctionner en toute sécurité à l'aide de preuves appelées "SPV". SPV signifie "Vérification de Paiement Simplifiée", c'est une méthode que Satoshi Nakamoto a décrite pour la première fois dans le livre blanc de Bitcoin. À l'échelle mondiale, les portefeuilles SPV sont une nécessité absolue. Le concept est simple, mais les détails de la méthode ont été omis par Satoshi, et l'entreprise nChain détient maintenant le brevet decette méthode. Cela garantit la protection de la technologie SPV au protocole Bitcoin original qui survit sous le nom BSV, et assure son avenir pour le passage à l'échelle.

Selon le directeur scientifique de nChain, le Dr Wright: «Les utilisateurs du système sont uniquement tenus de conserver une copie de l'en-tête des blocs auxquels ils peuvent comparer leurs transactions. À l'heure actuelle, l'en-tête d'un bloc a une taille inférieure à 50 Mo. De nombreux fichiers d'image dépassent cette taille. La croissance de ces données est linéaire, alors que le système Bitcoin évolue par la loi de Moore et donc de manière exponentielle.»

En d'autres termes, les portefeuilles Bitcoin de tous les jours, comme celui sur votre smartphone, resteront toujours utilisables quelle que soit la taille de la blockchain, et ce tout en restants sécurisés.

Et comme nChain détient le brevet de cette technologie, si une autre blockchain souhaite évoluer à l'échelle mondiale et éviter d'une manière ou d'une autre que chaque utilisateur doive faire tourner son propre serveur de noeud, elle devra trouver une nouvelle façon de le faire. On leur souhaite bonne chance.

BSV a avancé à pas de géant face à la concurrence, et il ne fait aucun doute que beaucoup d'entreprises dans le monde qui s'intéressent à la blockchain commencent à en prendre conscience. Il n'y a qu'un seul projet blockchain qui a non seulement prouvé sa volonté d'évoluer, mais qui l'a démontré par des records historiques, et a également protégé son avenir avec une série d'inventions et de brevets.

inspiré et traduit de l'article en anglais: https://coingeek.com/blockchains-dont-scale-except-bitcoin-sv/
submitted by zhell_ to BitcoinSVFrance [link] [comments]

Ne vous faites pas chouraver votre unité centrale par des minards…

On parle beaucoup de minage subreptice de bitecoin ces jours-ci, et je suis finalement tombé sur un site qui s’est mis ià pomper mes cycles de CPU.
EDITH: enlevé le lien, ils ont dû se faire pirater, et ont découvert le poteau-rose (comme dirait Béru).
Comme le spam, ça me fait chier de me faire pomper MES ressources, surtout par une bande de minards, et je me suis mis à décortiquer la page vouaibe.
Par chance, ça n’y était pas dissimulé trop mal, juste au début, juste avant le DOCTYPE (ce qui laisse supposer que le site a été piraté):
   
Après étude (rapide) du code-source, j’ai vu qu’il référençait une bonne trentaine d’hôtes dans le domaine «coinhive.com».
Ensuite, je les ai ajoutés dans mon fichier HOSTS en pointant vers moi, ce qui garantit le chou-blanc à chaque fois que c’est référencé.
Ne soyez pas une fleur de nave vinaigrette, bloquez vous aussi ces accès illicites.
Voici ce que j’ai ajouté dans mon fichier HOSTS:
127.0.0.1 ws001.coinhive.com 127.0.0.1 ws002.coinhive.com 127.0.0.1 ws003.coinhive.com 127.0.0.1 ws004.coinhive.com 127.0.0.1 ws005.coinhive.com 127.0.0.1 ws006.coinhive.com 127.0.0.1 ws007.coinhive.com 127.0.0.1 ws029.coinhive.com 127.0.0.1 ws008.coinhive.com 127.0.0.1 ws009.coinhive.com 127.0.0.1 ws010.coinhive.com 127.0.0.1 ws011.coinhive.com 127.0.0.1 ws012.coinhive.com 127.0.0.1 ws013.coinhive.com 127.0.0.1 ws014.coinhive.com 127.0.0.1 ws030.coinhive.com 127.0.0.1 ws015.coinhive.com 127.0.0.1 ws016.coinhive.com 127.0.0.1 ws017.coinhive.com 127.0.0.1 ws018.coinhive.com 127.0.0.1 ws019.coinhive.com 127.0.0.1 ws020.coinhive.com 127.0.0.1 ws021.coinhive.com 127.0.0.1 ws031.coinhive.com 127.0.0.1 ws022.coinhive.com 127.0.0.1 ws023.coinhive.com 127.0.0.1 ws024.coinhive.com 127.0.0.1 ws025.coinhive.com 127.0.0.1 ws026.coinhive.com 127.0.0.1 ws027.coinhive.com 127.0.0.1 ws028.coinhive.com 127.0.0.1 ws032.coinhive.com 127.0.0.1 coinhive.com 127.0.0.1 coin-hive.com 
submitted by YakaFokkon to france [link] [comments]

Faites péter la thune maintenant !

Bonjour
Je suis un hacker qui a accès à ton système d'exploitation.
J'ai aussi accès à ton compte.
Je t'ai observé pendant quelques mois.
Le fait est que tu as été infecté par un virus sur un site porno que tu as visité

Si tu n'es pas habitué, je vais t'expliquer.
Les chevaux de troye me donnent un accès complet sur un ordinateur ou autre.
Cela veut dire que je peux voir tout sur ton écran, activer la caméra ou le micro, mais tu n'en sais rien.
J'ai aussi accès à tous tes contacts et tes correspondances.

Pourquoi ton antivirus n'a pas détecté le virus
Réponse: mon virus utilise le pilote, et je mets à jour ses signatures toutes les 4 heures pour que ton antivirus la ferme.

J'ai fait une vidéo montrant comment tu te pognes le jonc dans la moitié gauche de l'écran, et dans la moitié droite on voit la vidéo que tu étais en train de regarder.
Avec un simple click de souris, je peux envoyer cette vidéo à tout tes contacts.
Je peux aussi publier tous tes identifiants des messageries et des réseaux sociaux que tu utilises.
Si tu veux empêcher ça,
transfère le montant de 5,219,281.82$ à mon adress bitcoin (si tu ne sais pas comment faire, écris à google: "Acheter bitcoin")
Mon adresse bitcoin (BTC Wallet) est: MaBiteDansTonCulTuLaSens?
Après avoir reçu le payment, je supprimerai la vidéo et tu n'entendras plus jamais parler de moi.
Je te donne 50 heures (plus de 2 jours) pour payer.
J'ai un avis de reception concernant la lecture de ce texte, et le compte à rebours a déjà commencé.
Déposer plainte n'a aucun sens car ce poteau ne peut pas être tracké, tout comme mon portefeuille bitcoin.
Je ne fais jamais d'erreurs.
Si je me rends compte que tu as partagé ce message with quelqu'un d'autre, la vidéo sera immédiatement distribuée.
Meilleurs regards.
submitted by zbouboutchi to rance [link] [comments]

IMPORTANT! Vous avez été enregistré ʍasturbant! J'ai ********.mp4!

POUR: ********@gmail.com

Salut,

La dernière fois que vous avez visité un site Web
Ƿornographίque avec des adolescents, vous avez
téléchargé et installé le logiciel que j'ai développé.

Mon programme a allumé votre appareil photo et
enregistré le processus de votre ʍasturbation.

Mon logiciel a également récupéré toutes vos listes
de contacts par courrier électronique et une liste
de vos amis sur Facebook.

J'ai le - ********.mp4 - avec vous
pour vous ʍasturber jusqu'aux adolescents
ainsi qu'un fichier avec tous vos contacts sur mon
ordinateur.

Vous êtes très pervers!


Si vous voulez que je supprime les deux fichiers
et que je garde le secret, vous devez m'envoyer le
paiement Bitcoin.
Je vous donne 72 heures pour le paiement.

Si vous ne savez pas comment payer avec Bitcoin,
visitez Google et effectuez une recherche.

Envoyez 2.000 EUR (0.444217 BTC) à cette
adresse Bitcoin dès que possible:

********
(copier et coller)

1 BTC = 4.580 EUR, actuellement, envoyez donc exactement 0.444217 BTC
à l'adresse indiquée ci-dessus.



N'essayez pas de me tromper!
Dès que vous ouvrez cet email, je saurai que
vous l'avez ouvert.
Je suis en train de suivre toutes les actions sur votre
appareil.

Cette adresse Bitcoin n’est liée qu’à vous.
Je saurai donc quand vous enverrez le montant exact.
Lorsque vous payez en totalité, je vais supprimer les deux
fichiers et désactiver mon programme.

Si vous n'envoyez pas le paiement, j'enverrai votre
vidéo de ʍasturbation à tous vos amis et associés
à partir de vos listes de contacts que j'ai piratées.

Voici à nouveau les détails du paiement:


Envoyer 2.000 EUR (0.444217 BTC)
à cette adresse Bitcoin:

***********************************************
********

(copier et coller)
***********************************************


Vous pouvez rendre visite à la police mais personne
ne peut vous aider. Je sais ce que je fais.
Je ne vis pas dans votre pays et je sais rester anonyme.

N'essayez pas de me tromper - je le saurai
tout de suite - mon logiciel espion enregistre tous les
sites Web que vous visitez et toutes les touches sur
lesquelles vous appuyez.
Si vous le faites, je vais envoyer cet enregistrement
moche à tous ceux que vous connaissez,
y compris votre famille.


Ne me trompe pas!
N'oubliez pas la honte et si vous ignorez ce message,
votre vie sera ruinée.

J'attends votre paiement Bitcoin.
Il vous reste 72 heures.


Pirate Anonyme
submitted by username_choose_a to rance [link] [comments]

[META] New to PC Building? - September 2018 Edition

Intro

You've heard from all your gaming friends/family or co-workers that custom PCs are the way to go. Or maybe you've been fed up with your HP, Dell, Acer, Gateway, Lenovo, etc. pre-builts or Macs and want some more quality and value in your next PC purchase. Or maybe you haven't built a PC in a long time and want to get back into the game. Well, here's a good place to start.

Instructions

  1. Make a budget for your PC (e.g., $800, $1000, $1250, $1500, etc.).
  2. Decide what you will use your PC for.
    • For gaming, decide what games and at what resolution and FPS you want to play at.
    • For productivity, decide what software you'll need and find the recommended specs to use those apps.
    • For a bit of both, your PC build should be built on the HIGHEST specs recommended for your applications (e.g., if you only play FortNite and need CPU power for CFD simulations, use specs recommended for CFD).
    Here are some rough estimates for builds with entirely NEW parts:
    1080p 60FPS ultra-settings modern AAA gaming: ~$1,200
    1440p 60FPS high/ultra-settings modern AAA gaming: ~$1,600
    1080p 144FPS ultra-settings modern AAA gaming: $2,000
    4K 50FPS medium/high-settings modern AAA gaming: > $2,400
    It's noted that some compromises (e.g., lower settings and/or resolution) can be made to achieve the same or slightly lower gaming experience within ±15% of the above prices. It's also noted that you can still get higher FPS on older or used PCs by lowering settings and/or resolution AND/OR buying new/used parts to upgrade your system. Make a new topic about it if you're interested.
    Also note that AAA gaming is different from e-sport games like CSGO, DOTA2, FortNite, HOTS, LoL, Overwatch, R6S, etc. Those games have lower requirements and can make do with smaller budgets.
  3. Revise your budget AND/OR resolution and FPS until both are compatible. Compare this to the recommended requirements of the most demanding game on your list. For older games, you might be able to lower your budget. For others, you might have to increase your budget.
    It helps to watch gaming benchmarks on Youtube. A good example of what you're looking for is something like this (https://www.youtube.com/watch?v=9eLxSOoSdjY). Take note of the resolution, settings, FPS, and the specs in the video title/description; ask yourself if the better gaming experience is worth increasing your budget OR if you're okay with lower settings and lowering your budget. Note that you won't be able to see FPS higher than 60FPS for Youtube videos; something like this would have to be seen in-person at a computer shop.
  4. Make a build on https://ca.pcpartpicker.com/. If you still have no idea how to put together parts, start here (http://www.logicalincrements.com/) to get an understanding of PC part tiers. If you want more info about part explanations and brief buying tips, see the next section below.
  5. Click on the Reddit logo button next to Markup, copy and paste the generated text (in markup mode if using new Reddit), and share your build for review!
  6. Consider which retailer to buy your parts from. Here's a table comparing different retailers: https://docs.google.com/spreadsheets/d/1L8uijxuoJH4mjKCjwkJbCrKprCiU8CtM15mvOXxzV1s/edit?usp=sharing
  7. Buy your parts! Use PCPP above to send you e-mail alerts on price drops or subscribe to /bapcsalescanada for deals.
    You can get parts from the following PC retailers in alphabetical order:
  8. After procuring your parts, it's time to build. Use a good Youtube tutorial like this (https://www.youtube.com/watch?v=IhX0fOUYd8Q) that teach BAPC fundamentals, but always refer to your product manuals or other Youtube tutorials for part-specific instructions like CPU mounting, radiator mounting, CMOS resetting, etc. If it everything still seems overwhelming, you can always pay a computer shop or a friend/family member to build it for you.
    It might also be smart to look up some first-time building mistakes to avoid:
  9. Share your experience with us.
  10. If you have any other questions, use the search bar first. If it's not there, make a topic.

BAPC News (Last Updated - 2018/09/20)

CPU

https://www.tomshardware.com/news/intel-9000-series-cpu-faq,37743.html
Intel 9000 CPUs (Coffee Lake Refresh) will be coming out in Q4. With the exception of i9 (8-core, 12 threads) flagship CPUs, the i3, i5, and i7 lineups are almost identical to their Intel 8000 (Coffee Lake) series, but slightly clocked faster. If you are wondering if you should upgrade to the newer CPU on the same tier (e.g., i5-8400 to i5-9400), I don't recommend that you do as you will only see marginal performance increases.

Mobo

https://www.anandtech.com/show/13135/more-details-on-intels-z390-chipset-exposed
Z370s will now be phased out for Z390s boards, which will natively support Intel 9000 CPUs (preferably i5-9600K, i7-9700K, and i9-9900K).

GPU

https://www.youtube.com/watch?v=WDrpsv0QIR0
RTX 2080 and 2080 Ti benchmarks are out; they provide ~10 and ~20 frames better than the 1080 Ti and also feature ray tracing (superior lighting and shadow effects) which is featured in only ~30 games so far (i.e., not supported a lot); effectively, they provide +25% more performance for +70% increased cost. My recommendation is NOT to buy them unless you need it for work or have lots of disposable income. GTX 1000 Pascal series are still relevant in today's gaming specs.

Part Explanations

CPU

The calculator part. More GHz is analogous to fast fingers number crunching in the calculator. More cores is analogous to having more calculators. More threads is analogous to having more filing clerks piling more work for the calculator to do. Microarchitectures (core design) is analogous to how the internal circuit inside the calculator is designed (e.g., AMD FX series are slower than Intel equivalents even with higher OC'd GHz speeds because the core design is subpar). All three are important in determining CPU speed.
In general, higher GHz is more important for gaming now whereas # cores and threads are more important for multitasking like streaming, video editing, and advanced scientific/engineering computations. Core designs from both AMD and Intel in their most recent products are very good now, but something to keep in mind.

Overclocking

The basic concept of overclocking (OCing) is to feed your CPU more power through voltage and hoping it does calculations faster. Whether your parts are good overclockers depends on the manufacturing process of your specific part and slight variations in materials and manufacturing process will result in different overclocking capability ("silicon lottery"). The downside to this is that you can void your warranties because doing this will produce excess heat that will decrease the lifespan of your parts AND that there is a trial-and-error process to finding OC settings that are stable. Unstable OC settings result in computer freezes or random shut-offs from excess heat. OCing will give you extra performance often for free or by investing in a CPU cooler to control your temperatures so that the excess heat will not decrease your parts' lifespans as much. If you don't know how to OC, don't do it.

Current Products

Intel CPUs have higher GHz than AMD CPUs, which make them better for gaming purposes. However, AMD Ryzen CPUs have more cores and threads than their Intel equivalents. The new parts are AMD Ryzen 3, 5, or 7 2000 series or Intel i3, i5, or i7 8000 series (Coffee Lake). Everything else is outdated.
If you want to overclock on an AMD system, know that you can get some moderate OC on a B350/B450 with all CPUs. X370/X470 mobos usually come with better VRMs meant for OCing 2600X, 2700, and 2700X. If you don't know how to OC, know that the -X AMD CPUs have the ability to OC themselves automatically without manually settings. For Intel systems, you cannot OC unless the CPU is an unlocked -K chip (e.g., i3-8350K, i5-8600K, i7-8700K, etc.) AND the motherboard is a Z370 mobo. In general, it is not worth getting a Z370 mobo UNLESS you are getting an i5-8600K and i7-8700K.

CPU and Mobo Compatibility

Note about Ryzen 2000 CPUs on B350 mobos: yes, you CAN pair them up since they use the same socket. You might get an error message on PCPP that says that they might not be compatible. Call the retailer and ask if the mobo you're planning on buying has a "Ryzen 2000 Series Ready" sticker on the box. This SHOULD NOT be a problem with any mobos manufactured after February 2018.
Note about Intel 9000 CPUs on B360 / Z370 mobos: same as above with Ryzen 2000 CPUs on B350 or X370 boards.

CPU Cooler (Air / Liquid)

Air or liquid cooling for your CPU. This is mostly optional unless heavy OCing on AMD Ryzen CPUs and/or on Intel -K and i7-8700 CPUs.
For more information about air and liquid cooling comparisons, see here:

Motherboard/mobo

Part that lets all the parts talk to each other. Comes in different sizes from small to big: mITX, mATX, ATX, and eATX. For most people, mATX is cost-effective and does the job perfectly. If you need more features like extra USB slots, go for an ATX. mITX is for those who want a really small form factor and are willing to pay a premium for it. eATX mobos are like ATX mobos except that they have more features and are bigger - meant for super PC enthusiasts who need the features.
If you are NOT OCing, pick whatever is cheap and meets your specs. I recommend ASUS or MSI because they have RMA centres in Canada in case it breaks whereas other parts are outside of Canada like in the US. If you are OCing, then you need to look at the quality of the VRMs because those will greatly influence the stability and lifespan of your parts.

Memory/RAM

Part that keeps Windows and your software active. Currently runs on the DDR4 platform for new builds. Go for dual channel whenever possible. Here's a breakdown of how much RAM you need:
AMD Ryzen CPUs get extra FPS for faster RAM speeds (ideally 3200MHz) in gaming when paired with powerful video cards like the GTX 1070. Intel Coffee Lake CPUs use up a max of 2667MHz for B360 mobos. Higher end Z370 mobos can support 4000 - 4333MHz RAM depending on the mobo, so make sure you shop carefully!
It's noted that RAM prices are highly inflated because of the smartphone industry and possibly artificial supply shortages. For more information: https://www.extremetech.com/computing/263031-ram-prices-roof-stuck-way

Storage

Part that store your files in the form of SSDs and HDDs.

Solid State Drives (SSDs)

SSDs are incredibly quick, but are expensive per TB; they are good for booting up Windows and for reducing loading times for gaming. For an old OEM pre-built, upgrading the PC with an SSD is the single greatest speed booster you can do to your system. For most people, you want to make sure the SSD you get is NOT DRAM-less as these SSDs do not last as long as their DRAM counterparts (https://www.youtube.com/watch?v=ybIXsrLCgdM). It is also noted that the bigger the capacity of the SSD, the faster they are. SSDs come in four forms:
The 2.5" SATA form is cheaper, but it is the old format with speeds up to 550MB/s. M.2 SATA SSDs have the same transfer speeds as 2.5" SATA SSDs since they use the SATA interface, but connect directly to the mobo without a cable. It's better for cable management to get an M.2 SATA SSD over a 2.5" SATA III SSD. M.2 PCI-e SSDs are the newest SSD format and transfer up to 4GB/s depending on the PCI-e lanes they use (e.g., 1x, 2x, 4x, etc.). They're great for moving large files (e.g., 4K video production). For more info about U.2 drives, see this post (https://www.reddit.com/bapccanada/comments/8jxfqs/meta_new_to_pc_building_may_2018_edition/dzqj5ks/). Currently more common for enterprise builds, but could see some usage in consumer builds.

Hard Disk Drives (HDDs)

HDDs are slow with transfer speeds of ~100MB/s, but are cheap per TB compared to SSDs. We are now at SATA III speeds, which have a max theoretical transfer rate of 600MB/s. They also come in 5400RPM and 7200RPM forms. 5400RPM uses slightly less power and are cheaper, but aren't as fast at dealing with a large number of small files as 7200RPM HDDs. When dealing with a small number of large files, they have roughly equivalent performance. It is noted that even a 10,000RPM HDD will still be slower than an average 2.5" SATA III SSD.

Others

SSHDs are hybrids of SSDs and HDDs. Although they seem like a good combination, it's much better in all cases to get a dedicated SSD and a dedicated HDD instead. This is because the $/speed better for SSDs and the $/TB is better for HDDs. The same can be said for Intel Optane. They both have their uses, but for most users, aren't worth it.

Overall

I recommend a 2.5" or M.2 SATA ≥ 250GB DRAM SSD and a 1TB or 2TB 7200RPM HDD configuration for most users for a balance of speed and storage capacity.

Video Card/GPU

Part that runs complex calculations in games and outputs to your monitor and is usually the most expensive part of the budget. The GPU you pick is dictated by the gaming resolution and FPS you want to play at.
In general, all video cards of the same product name have almost the same non-OC'd performance (e.g., Asus Dual-GTX1060-06G has the same performance as the EVGA 06G-P4-6163-KR SC GAMING). The different sizes and # fans DO affect GPU OCing capability, however. The most important thing here is to get an open-air video card, NOT a blower video card (https://www.youtube.com/watch?v=0domMRFG1Rw). The blower card is meant for upgrading pre-builts where case airflow is limited.
For cost-performance, go for the NVIDIA GTX cards because of the cryptomining industry that has inflated AMD RX cards. Bitcoin has taken a -20% hit since January's $10,000+ as of recently, but the cryptomining industry is still ongoing. Luckily, this means prices have nearly corrected itself to original MSRP in 2016.
In general:
Note that if your monitor has FreeSync technology, get an AMD card. If your monitor has G-Sync, get a NVIDIA card. Both technologies allow for smooth FPS gameplay. If you don't have either, it doesn't really matter which brand you get.
For AMD RX cards, visit https://www.pcworld.com/article/3197885/components-graphics/every-amd-radeon-rx-graphics-card-you-can-buy-for-pc-gaming.html

New NVIDIA GeForce RTX Series

New NVIDIA 2000 RTX series have been recently announced and will be carried in stores in Q3 and Q4. Until all of the products have been fully vetted and reviewed, we cannot recommend those yet as I cannot say if they are worth what NVIDIA has marketed them as. But they will be faster than their previous equivalents and will require more wattage to use. The 2070, 2080, and 2080 Ti will feature ray tracing, which is a new feature seen in modern CG movies that greatly enhances lighting and shadow effects. At this time, < 30 games will use ray tracing (https://www.pcgamer.com/21-games-will-support-nvidias-real-time-ray-tracing-here-are-demos-of-tomb-raider-and-control/). It's also noted that the 2080 Ti is the Titan XP equivalent, which is why it's so expensive. (https://www.youtube.com/watch?v=Irs8jyEmmPQ) The community's general recommendation is NOT to pre-order them until we see some reviews and benchmarks from reviewers first.
Looks like a couple of benchmarks are out. While keeping other parts equal the following results were obtained(https://videocardz.com/77983/nvidia-geforce-rtx-2080-ti-and-rtx-2080-official-performance-unveiled). So the 2080 and 2080 Ti are better than last generation's 1080 Ti by ~10 and ~20 frames respectively.

Case

Part that houses your parts and protects them from its environment. Should often be the last part you choose because the selection is big enough to be compatible with any build you choose as long as the case is equal to or bigger than the mobo form factor.
Things to consider: aesthetics, case airflow, cable management, material, cooling options (radiators or # of fan spaces), # fans included, # drive bays, toolless installation, power supply shroud, GPU clearance length, window if applicable (e.g., acrylic, tempered glass), etc.
It is recommended to watch or read case reviews on Youtube to get an idea of a case's performance in your setup.

Power Supply/PSU

Part that runs your PC from the wall socket. Never go with an non-reputable/cheap brand out on these parts as low-quality parts could damage your other parts. Recommended branded PSUs are Corsair, EVGA, Seasonic, and Thermaltake, generally. For a tier list, see here (https://linustechtips.com/main/topic/631048-psu-tier-list-updated/).

Wattage

Wattage depends on the video card chosen, if you plan to OC, and/or if you plan to upgrade to a more powerful PSU in the future. Here's a rule of thumb for non-OC wattages that meet NVIDIA's recommendations:
There are also PSU wattage calculators that you can use to estimate your wattage. How much wattage you used is based on your PC parts, how much OCing you're doing, your peripherals (e.g., gaming mouse and keyboard), and how long you plan to leave your computer running, etc. It is noted that these calculators use conservative estimates, so use the outputted wattage as a baseline of how much you need. Here are the calculators (thanks, VitaminDeity).
Pick ONE calculator to use and use the recommended wattage, NOT recommended product, as a baseline of what wattage you need for your build. Note that Cooler Master and Seasonic use the exact calculator as Outervision. For more details about wattage, here are some reference videos:

Modularity

You might also see some info about modularity (non-modular, semi-modular, or fully-modular). These describe if the cables will come connected to the PSU or can be separated of your own choosing. Non-modular PSUs have ALL of the cable connections attached to the PSU with no option to remove unneeded cables. Semi-modular PSUs have separate cables for HDDs/SSDs and PCI-e connectors, but will have CPU and mobo cables attached. Modular PSUs have all of their cables separate from each other, allowing you to fully control over cable management. It is noted that with decent cooling and airflow in your case, cable management has little effect on your temperatures (https://www.youtube.com/watch?v=YDCMMf-_ASE).

80+ Efficiency Ratings

As for ratings (80+, 80+ bronze, 80+ gold, 80+ platinum), these are the efficiencies of your PSU. Please see here for more information. If you look purely on electricity costs, the 80+ gold PSUs will be more expensive than 80+ bronze PSUs for the average Canadian user until a breakeven point of 6 years (assuming 8 hours/day usage), but often the better performance, longer warranty periods, durable build quality, and extra features like fanless cooling is worth the extra premium. In general, the rule of thumb is 80+ bronze for entry-level office PCs and 80+ gold for mid-tier or higher gaming/workstation builds. If the price difference between a 80+ bronze PSU and 80+ gold PSU is < 20%, get the 80+ gold PSU!

Warranties

Warranties should also be looked at when shopping for PSUs. In general, longer warranties also have better PSU build quality. In general, for 80+ bronze and gold PSU units from reputable brands:
Any discrepancies are based on varied wattages (i.e., higher wattages have longer warranties) or updated warranty periods. Please refer to the specific product's warranty page for the correct information. For EVGA PSUs, see here (https://www.evga.com/support/warranty/power-supplies/). For Seasonic PSUs, see here (https://seasonic.com/support#period). For Corsair PSUs, see here (https://www.corsair.com/ca/en/warranty).
For all other PSU inquiries, look up the following review sites for the PSUs you're interested in buying:
These guys are engineering experts who take apart PSUs, analyze the quality of each product, and provide an evaluation of the product. Another great website is http://www.orionpsudb.com/, which shows which PSUs are manufactured by different OEMs.

Operating System (OS)

Windows 10

The most common OS. You can download the ISO here (https://www.microsoft.com/en-ca/software-download/windows10). For instructions on how to install the ISO from a USB drive, see here (https://docs.microsoft.com/en-us/windows-hardware/manufacture/desktop/install-windows-from-a-usb-flash-drive) or watch a video here (https://www.youtube.com/watch?v=gLfnuE1unS8). For most users, go with the 64-bit version.
If you purchase a Windows 10 retail key (i.e., you buy it from a retailer or from Microsoft directly), keep in mind that you are able to transfer it between builds. So if you're building another PC for the 2nd, 3rd, etc. time, you can reuse the key for those builds PROVIDED that you deactivate your key before installing it on your new PC. These keys are ~$120.
However, if you have an OEM key (e.g., pre-builts), that key is tied specifically to your mobo. If you ever decide to upgrade your mobo on that pre-built PC, you might have to buy a new Windows 10 license. For more information, see this post (https://www.techadvisor.co.uk/feature/windows/windows-10-oem-or-retail-3665849/). The cheaper Windows 10 keys you can find on Kinguin are OEM keys; activating and deactivating these keys may require phoning an automated Microsoft activation line. Most of these keys are legitimate and cost ~$35, although Microsoft does not intend for home users to obtain this version of it. Buyer beware.
The last type of key is a volume licensing key. They are licensed in large volumes to corporate or commercial usage. You can find lots of these keys on eBay for ~$10, but if the IT department who manages these keys audit who is using these keys or if the number of activations have exceeded the number allotted on that one key, Microsoft could block that key and invalidate your license. Buyer beware.
For more information on differentiating between all three types of keys, see this page (https://www.tenforums.com/tutorials/49586-determine-if-windows-license-type-oem-retail-volume.html).
If money is tight, you can get Windows 10 from Microsoft and use a trial version of it indefinitely. However, there will be a watermark in the bottom-right of your screen until you activate your Windows key.

MacOS

If you're interested in using MacOS, look into Hackintosh builds. This will allow you to run MacOS to run on PC parts, saving you lots of money. These builds are pretty picky about part compatibility, so you might run into some headaches trying to go through with this. For more information, see the following links:

Linux

If you're interested in a free open-source OS, see the following links:
For more information, go to /linux, /linuxquestions, and /linux4noobs.

Peripherals

Monitors

Keyboards and Mice

Overall

Please note that the cost-performance builds will change daily because PC part prices change often! Some builds will have excellent cost-performance one day and then have terrible cost-performance the next. If you want to optimize cost-performance, it is your responsibility to do this if you go down this route!
Also, DO NOT PM me with PC build requests! It is in your best interests to make your own topic so you can get multiple suggestions and input from the community rather than just my own. Thanks again.

Sample Builds

Here are some sample builds that are reliable, but may not be cost-optimized builds. These builds were created on September 9, 2018; feel free to "edit this part list" and create your own builds.

Links

Helpful links to common problems below:

Contributors

Thanks to:

Housekeeping

2019/09/22
2019/09/18
Updates:
2019/09/09
Updates:
Sorry for the lack of updates. I recently got a new job where I work 12 hours/day for 7 days at a time out of the city. What little spare time I have is spent on grad school and the gym instead of gaming. So I've been pretty behind on the news and some might not be up-to-date as my standards would have been with less commitments. If I've made any mistakes, please understand it might take a while for me to correct them. Thank you!
submitted by BlackRiot to bapccanada [link] [comments]

NOIA Network se prépare pour une version majeure de son produit

NOIA Network se prépare pour une version majeure de son produit

https://preview.redd.it/mrcwl8bmngq31.png?width=4000&format=png&auto=webp&s=85a91b60a6e51c69a6fcbe11c0690468f6703c99
Aujourd’hui, nous faisons le premier pas important vers notre vision d’un meilleur Internet, plus rapide, plus sûr et plus efficace que jamais. Après des mois de longues heures passées au bureau, nous sommes ravis que NOIA soit sur le point d’être prête pour le lancement du produit, qui se composera de quelques éléments:
  • Backbone SRv6 — une infrastructure de réseau de grande capacité;
  • SDN Software-as-a-Service pour entreprises — solution légère permettant aux entreprises de configurer leurs infrastructures de réseau privées;
  • Application NOIA pour les utilisateurs au détail — une passerelle vers une alternative plus rapide à l’Internet public.

NOIA App — Rendre Internet plus rapide


https://preview.redd.it/5z4hdtcongq31.jpg?width=2048&format=pjpg&auto=webp&s=acb87192a357557f050162ee3b95554d7e404300
Pour l’instant, concentrons-nous sur ce qui est le plus pertinent pour notre communauté: l’application NOIA, qui permettra à chacun d’accéder à Internet programmable de NOIA depuis son domicile et même depuis des appareils mobiles. L’idée principale est d’ accélérer votre connexion Internet en un seul clic . Oui, c’est aussi simple que ça. Une fois connectée, l’application acheminera votre trafic via Internet programmable de NOIA, en tenant compte des itinéraires les plus rapides et les plus optimaux pour chaque demande que vous envoyez.
Tout comme vous naviguez dans les rues de la ville en utilisant Google Maps ou Waze, NOIA Application fera de même pour votre connexion sur Internet. Cependant, ce n’est pas que ça. L’application NOIA vous permettra d’être le plus intelligent sur la route, naviguant dans les zones encombrées plus rapidement que tout le monde et permettant ainsi d’arriver à destination plus rapidement. Que vous jouiez à des jeux vidéo en ligne, diffusiez du contenu en direct, négociez des actions ou des échanges cryptés, appeliez des vidéo ou participiez à toute autre activité en ligne nécessitant une bonne connexion Internet avec une latence faible, une stabilité et une vitesse élevée, NOIA Application servira vous garantissez la meilleure expérience utilisateur.
Nous publierons une application de bureau pour Mac et Windows , ainsi qu’une application mobile pour les appareils Android . Nous prévoyons de commencer à déployer l’application dans les prochains mois.
https://upscri.be/r6cdg6/

Tarification et économie symbolique

Afin de développer notre technologie à un niveau de qualité suffisant et de vous donner la possibilité de la tester, l’utilisation de la première version (bêta) de l’application NOIA sera gratuite pour tout le monde.
Après la phase bêta, l’application coûtera une certaine quantité de jetons NOIA par mois. Les utilisateurs les utiliseront pour accéder à l’Internet programmable sur une base d’abonnement, marquant ainsi la toute première application du jeton NOIA et relançant l’économie de jetons NOIA.
Pour assurer un accès facile à tous, les utilisateurs pourront recharger leurs comptes non seulement avec les jetons NOIA, mais également avec Bitcoin (BTC) ou Ethereum (ETH). Nous travaillons également à la mise en place d’une passerelle de carte de crédit afin que les utilisateurs non cryptés puissent également utiliser l’application.

Transition vers un nœud Internet programmable

Avec cette mise à jour, nous entamons le processus de transition de NOIA Cache à NOIA Programmable Internet Node . Au lieu d’un nœud spécialisé, conçu pour servir Content Delivery, nous nous orientons vers une solution plus normalisée pouvant couvrir de nombreuses applications et cas d’utilisation différents d’Internet programmable.
En raison de cette transition, nous avons besoin que nos nœuds soient en mesure de se conformer à certaines exigences pour être utiles au réseau.
Les nœuds sont nécessaires pour:
  • avoir la capacité de se connecter et d’interagir avec d’autres nœuds;
  • mesurer et surveiller les performances de la connexion;
  • recueillir diverses données qualitatives, telles que la latence et la vitesse;
  • trafic de relais;
  • idéalement, avoir une adresse IPv6 externe;
  • rester connecté au réseau autant que possible.
Parallèlement, nous travaillons à la mise à jour du logiciel Node. Vous allez bientôt recevoir une invitation pour mettre à jour le vôtre et en faire un nœud Internet programmable.

Le nouveau système de récompense de noeud

En prévision de l’Internet programmable et en fonction des nouvelles exigences du réseau, nous introduisons différents niveaux de récompenses hebdomadaires qui varieront pour des nœuds présentant des spécifications différentes. Les nœuds seront compensés comme suit:
1. Nœuds avec WebRTC activé (120 heures de disponibilité) — 50 NOIA
2. VPS avec adresse IPv6 (120 heures de disponibilité) — 100 NOIA
3. PC résidentiel avec adresse IPv6 (120 heures de disponibilité) — 200 NOIA
Le niveau de récompense est attribué en fonction de la valeur du nœud au réseau. Par exemple, les nœuds fonctionnant sur des PC résidentiels nous fournissent les informations du dernier kilomètre (la partie de la chaîne du réseau qui atteint physiquement l’utilisateur final) et le protocole IPv6 nous permet de recevoir des données plus complètes et de préparer les nœuds au partage de la capacité du réseau. ainsi que pour se connecter à la colonne vertébrale. Pour cette raison, les nœuds exécutant des ordinateurs personnels résidentiels avec des adresses IPv6 sont les plus précieux, tandis que les nœuds avec d’autres spécifications ont moins de valeur et sont donc récompensés en conséquence.

Questions?

Comme toujours, nous vous invitons à discuter avec les gestionnaires de la communauté NOIA Network sur Telegram !
Social media channels: Twitter: https://twitter.com/NoiaNetwork Facebook: https://www.facebook.com/NOIANetwork/ LinkedIn: https://www.linkedin.com/company/noia-network/ Medium: https://medium.com/noia Reddit: https://www.reddit.com/NOIA/ Bitcointalk: https://bitcointalk.org/index.php?topic=3109399.0 Telegram announcements channel: https://t.me/NOIA_Network Youtube: https://www.youtube.com/c/NOIANetwork Telegram [EN]: https://t.me/NoiaNetwork Telegram (FR non-officiel): https://t.me/NoiaNetworkFranceChat
#Roswell974 (ile de la Réunion), ambassadeur NOIA Network
submitted by Roswell974 to u/Roswell974 [link] [comments]

La loi autorise-t-elle l’usage de ces robots dans le trading des crypto ?

Commençons par dire qu’il est tout à fait légal d’utiliser un robot de trading tant que vous ne violez pas les règles et réglementations relatives au trading. En plus, une telle pratique est bénéfique au marché financier car, elle permet une circulation plus fluide des liquidités, ce qui a pour conséquence de booster le trading.
Il faut juste garder à l’esprit que n’importe quelle pratique illégale en temps normal sera bien évidemment illégale aussi en ce qui concerne le commerce des crypto monnaies. Les robots usurpateurs ou pump and dump (illégaux) sont par exemple proscrits.
Sans pour autant les classer, voici quelques crypto-bots parmi les plus appréciés sur le marché. Il y en a qui sont gratuits, que n'importe qui peut utiliser, et des bots d'abonnement coûteux pour les traders professionnels. Cependant, même les crypto-bots de trading les plus populaires varient en qualité, convivialité et rentabilité.

C'est de loin le plus populaire - probablement parce que c'est un bot de trading Bitcoin gratuit.
Logiciel open source, il est conçu pour fonctionner sur la plupart des principaux systèmes d'exploitation, et est constamment amélioré par des développeurs talentueux du monde entier. Ce bot commercial est pris en charge par la plupart des échanges de crypto-devises, notamment Bitstamp, Poloniex et Bitfinex. Facile à utiliser, Gekko est entièrement automatisé et simple. Même les débutants dans l'industrie du bitcoin sauront très bien l’utiliser.

En deux ans d’existence, Gunbot est devenu le meilleur robot de trading bittrex et de crypto-monnaie (bitcoin) en général! Bot commercial, il est livré avec 3 forfaits de prix variables et comporte de nombreuses stratégies intégrées (plus de 36) et fonctionne sur plusieurs plateformes majeures d’échange de crypto-monnaie, notamment Poloniex, Kraken, Bittrex et Cryptopia.

Créé par HaasOnline au début de 2014, c'est un bot commercial qui est pris en charge par de nombreuses plateformes d’échanges Bitcoin, notamment Bitfinex, Poloniex, BTCC, Huobi, Kraken, Gemini et GDAX. Il ne négocie pas seulement Bitcoin, mais aussi en altcoins sur les différentes bourses.

Comme Gekko, il s’agit d’un bot open source (gratuit). Il peut être modifié pour répondre aux préférences de chaque utilisateur. Zenbot utilise l'intelligence artificielle et contrairement à Gekko, il peut exploiter les opportunités d'arbitrage et exécuter les transactions à haute fréquence. Un autre avantage pour ce bot de trading est qu’il peut effectuer plusieurs transactions de crypto-monnaie en même temps.

Basé sur le cloud, c’est de loin l’un des robots de trading Bitcoin les plus populaires doté d’une fonction de stratégie de marché vous permettant d’échanger des stratégies avec d’autres traders. Des modifications algorithmiques simples à faire peuvent être apportées au bot en quelques minutes pour des résultats complets et enrichissants. Bitstamp, BTCC et Coinbase prennent en charge par des échanges Crypto Trader.

Un nouveau venu sur la scène du trading automatique, mais qui est très vite devenu populaire. Le fait qu’il soit basé sur le cloud signifie que le bot continue à trader lorsque l'ordinateur est éteint. Grâce aux signaleurs externes, même les traders inexpérimentés peuvent facilement l’utiliser en mode automatique. Il est équipé de plein d’autres fonctionnalités géniales et pratiques. Cryptohopper est aussi le seul bot à offrir un essai gratuit d’un mois, avec la possibilité de souscrire à différents forfaits. Il utilise aussi le trading Bittrex entre autres plateformes.
submitted by bittrexbots to u/bittrexbots [link] [comments]

10th Parl. - House Debate - C-17 Loi sur la Réglementation de la Crypto-monnaie

View the original text of the bill here

Loi sur la Réglementation de la Crypto-monnaie

Un projet de loi visant à réglementer l'achat et la vente de crypto-monnaie, le plus courant étant « Bitcoin »; Par les moyens de réglementation des plafonds sur les frais facturés par les guichets automatiques, les institutions financières et d'autres organisations; Facturer une taxe de deux et demi pour cent sur la vente et l'achat de toutes les crypto-monnaie; et de faire en sorte que les "Blockchains" aient maintenant besoin de déclarer la quantité de crypto-monnaie extraite pour chaque exercice financier.

Titre abrégé

1 Ce projet de loi sera appelé le projet de loi sur la réglementation de la crypto-monnaie

Définitions

2 Dans cette loi: (1) Crypto-monnaie doit être définie comme toute devise disponible uniquement via Internet telle que Bitcoin, à l'exclusion de toute devise qui peut être échangée physiquement.
(2) Les frais de majoration doivent être définis comme une limite fixée aux guichets automatiques, aux institutions financières et aux autres organisations qui vendent et négocient toute cryptomonnaie
(3) Les chaînes de blocs doivent être définies comme tout ordinateur, serveur, autre appareil électronique et programme conçu ou utilisé pour exploiter la crypto-monnaie,
(4) Une institution est une organisation qui vend de la crypto-monnaie, des échanges de crypto-monnaie, ou qui traite en crypto-monnaie,
(5) Un acheteur fait référence à toute personne, personne ou organisation qui achète un produit et / ou un service par crypto-monnaie.

Création des frais de plafonnement réglementaires

3 Toutes les institutions ne peuvent imposer à l'acheteur qu'une commission d'échange maximale de 7,5%,
4 Les établissements déclarant avoir facturé plus de 7,5% de frais d'échange doivent payer une amende pouvant aller jusqu'à 10 000 $ par article vendu à l'amiable, plus les frais supplémentaires facturés sur le produit,
5 Les acheteurs facturés à plus de 7,5% pour tout article ou service qui leur est vendu, peuvent demander une indemnisation légale auprès de l'institution qui vend pour un prix supérieur au prix indiqué dans la section deux,
6 Les établissements doivent déclarer publiquement les frais d'échange facturés sur tout reçu ou preuve d'achat remis à l'acheteur,
7 Les institutions qui n'ont pas informé l'acheteur de la commission d'échange sont condamnées à une amende de 10 000 $, majorée du prix du produit ou du service vendu à l'acheteur,
8 Les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM) sont responsable de l'application des règlements établis dans cette section.

Entrée en vigueur

9 La présente loi entre en vigueur à compter du prochain exercice financier

Regulation of Cryptocurrency Act

An Act To Regulate the Buying and Selling of Cryptocurrency, the Most Common One Being “Bitcoin”; Through the Means of Regulating Caps on Fees Charged Via ATMs, Financial Institutions, and Other Organisations; Charging a Tax of Two and a Half Percent on the Selling and Buying of All Cryptocurrency; and to Make that “Blockchains” Now Need to Declare the Amount of Cryptocurrency Mined for Each Fiscal Year.

Short Title

1 this Bill shall be referred to as the Regulation of Cryptocurrency Bill

Definitions

2 In this act:
(1) Cryptocurrency is to be defined as any currency that is only available via the internet such asbitcoin, not including any currency that may be traded physically.
(2) Cap Fees is to be defined as a set limit on ATMs, Financial Institutions, and other Organisations that sell and trade any cryptocurrency
(3) Block Chains are to be defined as any computer, server, other electronic device, and program that is designed or used to mine cryptocurrency,
(4) An institution is an organisation which sells cryptocurrency, trades cryptocurrency, or otherwise deal in cryptocurrency,
(5) A buyer refers to any person, persons or organisations that purchase a product and/or service through cryptocurrency.

Creation of Regulatory Cap Fees

3 All institutions may only impose a maximum exchange fee of 7.5% on the buyer,
4 Institutions found charging more than 7.5% exchange fees shall be fined up to 10,000$ per item miss-sold, plus the additional fee charged on the product,
5 Buyers charged more than 7.5% per any item or service sold to them, are able to seek legal compensation from the institution who sells for higher than the price listed in Section Two,
6 Institutions must publicly declare the exchange fee charged on any receipt or proof of purchase given to the buyer,
7 Institutions found not informing the buyer of the exchange fee shall be fined 10,000$ plus the price of the product or service sold to the buyer,
8 The Canadian Securities Administratores shall be responsible for the enforcement of the regulations set within this section.

Coming into force

9 This Act shall come into force starting next fiscal year
 
Submitted by Cenarchos
Co-Written by El_Chapotato
French Version Written by zenzizi
Submitted on behalf of The Bloc Québécois
Debate ends Feb 24th at 8 PM EST, 1 AM GMT, 5 PM PST
submitted by vanilla_donut to cmhoc [link] [comments]

Petite SS2I recherche informaticien sur Paris

Bonjour à tous,
Petite SS2I dans le 94 recherche informaticien pour compléter son effectif.
Notre service consiste à prendre en charge l'intégralité des parcs informatique de nos clients: hotline, commande matériel, conseils et support.
Pour mener à bien votre mission, nous mettrons à votre disposition :
Si vous ne faites rien de mieux l'année prochaine que chasser des Pokémons prenez 5min pour tapoter sur votre clavier et nous vous répondrons entre 2 sauts dans la piscine.
submitted by LordVen0m to france [link] [comments]

Petite analyse détaillée des principales cryptomonnaies

Bonjour,
voici un résumé avec mon avis sur quelques cryptomonnaies intéressantes du top 50, avec mon avis sur chacune d'entre elle. Certaines ont des sources (en français) qui vous permettront de creuser un peu. N'hésitez pas à donner votre avis pour améliorecompléter ce tour d'horizon :)
Bitcoin (XBT) : or numérique Montant maximum : 21 millions de bitcoins (actuellement : autour de 16,5 millions). C'est la cryptomonnaie la plus ancienne, la plus solide et la plus répandue. Elle représente à elle seule la moitié de la capitalisation totale des cryptomonnaies, et elle sert souvent d'intermédiaire entre deux autres cryptomonnaies. Elle a 9 ans et sa conception n'a jamais été mise en défaut. C'est la cryptomonnaie actuellement la moins risquée des cryptos, au moins à moyen terme (quelques années) - ce qui ne veut pas dire qu'elle est sans risque ! Mon avis : Selon moi le bitcoin a un vrai avenir sur tout ce qui est transactions entre personne genre virements bancaires ou éventuellement paiements de grande valeur, mais pas vraiment pour les achats du quotidien : dans l'état actuel de la technologie, le bitcoin a un problème de "scabilité" (possibilité de faire de très nombreuses transactions par seconde). Plusieurs innovations sont attendues en 2018 pour améliorer ce point, notamment le Lightning Network qui permettrait de décharger une partie des transactions. Côté investissement, n'importe quel portefeuille que vous vous ferez devrait contenir des bitcoins. La proportion dépend du risque que vous souhaitez prendre mais 1/3 à 2/3 de votre portefeuille semble une fourchette raisonnable.
Ethereum (ETH) : plate-forme de smart contracts Montant maximum : pas de maximum (actuellement : presque 100 millions) Cette cryptomonnaie a été créé en 2015, avec à sa tête Vitalik Butlerin, un développeur reconnu dans la communauté. L'ethereum a un intérêt fondamental par rapport au bitcoin et autres cryptos similaires : il permet d'exécuter des "smarts contracts", c'est à dire des bouts de code. Cela a un potentiel d'applications beaucoup plus large que le bitcoin, et a même lancé une nouvelle génération de cryptomonnaies. Par ailleurs, elle est soutenue par quelques grosses entreprises, regroupées au sein de l'Ethereum Alliance - même si rien ne garantie que ces entreprises vont effectivement utiliser l'ethereum et non pas leur propre cryptomonnaies à l'avenir... Mon avis : Malgré un risque supérieur à celui du bitcoin, ça me semble être une cryptomonnaie qui a un intérêt potentiel important, et donc pourrait devenir une technologie réellement disruptive. Les smarts contracts ont pour énorme avantage d'être infalsifiables ("code is law") - ce qui a d'ailleurs déjà eu de fâcheuses conséquences (cf Ethereum Classic, voir ci-dessous) et continue à en avoir (une erreur dans un smart contract de Parity durant l'été 2017 a gelé des centaines de milliers d'éther)... Malgré ce potentiel énorme, beaucoup reste à faire et à développer, et certains commencent à se plaindre du statut "Work In Progress"/"Proof of Concept" qui semble durer. Certains pensent d'ailleurs que sa valeur est trop élevée par rapport à sa valeur fondamentale : on n'utilise pas vraiment l'éther comme cryptomonnaie, mais comme support pour les smarts contracts, surtout que sa valeur est actuellement portée par l'essort des ICO (Initial Coin Offering). Pour creuser : Vidéo d'ArtPlay sur Ethereum .
Ripple (XRP) : la crypto des banques Montant maximum : environ 100 milliards (actuellement : environ 38 milliards) - il s'agit d'une crypto déflationniste (i.e., le nombre total de ripple diminue avec le temps). 6 milliards sont également détenus par les créateurs, et le reste est placé en "Escrow" Cette cryptomonnaie existe depuis quelques années déjà, avec des premiers concepts datant de 2004. Son but est de réduire des taux de changes entre n'importe quelle monnaie du monde, en passant par le Ripple comme monnaie intermédiaire. La gestion est cependant centralisée, ce qui est différent de la plupart des autres cryptomonnaies ; mais cela peut être considéré comme un avantage pour les banques traditionnelles. Ripple a noué des partenariats importants (American Express en novembre 2017, ou la fondation Bill and Melinda Gates, par exemple), qui montre un réel intérêt du monde de la finance "classique". Cette cryptomonnaie est "pseudo-décentralisée" : la validation des noeuds est confiée à un certain nombre d'acteur sélectionnés à l'avance. Mon avis : C'est une idée intéressante, et son positionnement particulier par rapport aux autres cryptomonnaies (ne servir que d'intermédiaire) en fera peut-être son succès. Le principe des taux de change n'est pas spécifique au ripple mais c'est un bon angle marketing. Quelques zones d'ombre déplaisent cependant à la communauté crypto, notamment l'aspect pseudo-décentralisé qui va à l'encontre de la philosophie générale des cryptomonnaies, et le grand nombre de ripple détenu par l'équipe de développement, donc on ne sait pas comment ils vont être utilisés. Pour creuser : Vidéo de Blocs sur Ripple .
Ethereum Classic (ETC) : clone d'ethereum voué à l'échec Montant maximum : pas de maximum (actuellement : presque 100 millions) En 2016, une faille a été découverte par des hackers dans un smart contract (un DAO) basé sur Ethereum (donc non lié au code Ethereum lui-même). Cela a permis un vol historique de plusieurs millions de dollars. L'équipe de développement et l'écrasante majorité des utilisateurs ont accepté de réécrire la blockchain pour annuler le vol. Cela a nécessité un hard fork, qui est devenu le nouvel Ethereum. Une petite partie de la communauté a cependant considéré que l’intervention humaine pour décider où l’argent était n’était pas “éthique”, même si cela impliquait une perte d’argent par des investisseurs n’ayant pas suffisamment fait attention à ce qu’ils faisaient de leurs tokens, et qu’il fallait donc garder une blockchain “non manipulée”, c’est devenu l’Ethereum Classic (ETC). Tous les possesseurs d'ETH ont donc eu la même quantité d'ETC. Mon avis : Personnellement, je refuse de soutenir cette cryptomonnaie pour des raisons philosophiques. C'est un pur produit de spéculation, et je n'y vois peu d'avenir concret. Pour creuser, un message d'un ancien participant au projet ETC, qui montre un peu les dessous de cette cryptomonnaie et pourquoi il faut sérieusement s'en méfier
Bitcoin Cash (BCH) : clone du bitcoin hostile au bitcoin Montant maximum : 21 millions de bitcoins (actuellement : autour de 16,5 millions). Comme pour l'ETC avec l'Ethereum, il s'agit d'une copie du bitcoin suite à un hard fork. Le problème de base est la scabilité, c'est à dire le nombre de transactions que l'on peut faire passer à la seconde. Le bitcoin est très encombré actuellement, ce qui augmente les frais de transaction de manière vertigineuse (il faut payer cher pour être sûr que sa transaction va être effectuée). Pour régler ce problème, plusieurs solutions existe. Le Lightning Network, proposée par les développeurs "historiques" du bitcoin n'est pas encore prêt. Des mineurs ont décidé de lancer leur propre blockchain, avec une taille de bloc de transaction 8 fois plus grande qu'actuellement, et une difficulté de minage mise à jour plus rapidement. Mon avis : Le Bitcoin Cash a été lancée face au bitcoin de manière "hostile", avec pour intention claire de remplacer celui-ci. La solution retenue (augmenter la taille des blocs de transaction) n'est que temporaire et ne règlera pas le problème, qui nécessite une vraie rupture technologique. Il y a eu beaucoup d'hostilité, de désinformation et de délit d'initié de la part de cette cryptomonnaie. Comme pour l'ETC, je refuse de soutenir cette cryptomonnaie pour des raisons philosophiques. Pour creuser : Vidéo de Blocs sur Bitcoin Cash .
Litecoin (LTC) : clone du bitcoin en un peu plus rapide Montant maximum : 84 millions (actuellement : environ 49 millions) Il s'agit d'une cryptomonnaie similaire au bitcoin, avec quelques petits avantages, genre un minage plus facile et un temps de validation des transactions plus court. L'équipe de développement, dont Charlie Lee est la figure la plus connue, a l'air solide, et arrive à implémenter des nouveautés (avec succès) plus facilement que le bitcoin. Mon avis : Il y a peu de chances que cette cryptomonnaie supplante le bitcoin, étant donné que malgré ses avantages, elle n'a pas réussi à supplanter le bitcoin depuis son lancement il y a 5 ans. Cependant vous ne prendrez pas beaucoup de risque non plus en investissant dans cette crypto.. Pour creuser : Vidéo de Renan sur Litecoin .
Cardano (ADA) : nouveau concurrent de Bitcoin Montant maximum : 45 milliards d'ADA. Lancée le 1er octobre 2017, cette crypto a fait une entrée remarquée dans le top 10 des cryptos en 2 mois à peine. Il se démarque de ses concurrents par le fait d'être développés par des universitaires. Il s'agit d'une plateforme de smart contracts. La validation se fait par proof-of-stake, c'est à dire dépendamment du nombre d'ADA possédés, et non pas par proof-of-work comme le bitcoin. Le modèle de gouvernance se fait par un certain nombre d'élus qui décident de l'évolution de la crypto. Mon avis : la crypto semble avoir des bases solides, et le modèle de gouvernance est intéressant, plus souple que bitcoin sans être centralisé de manière quasi immuable par de gros acteurs comme ripple. On peut le voir comme un futur challenger de Bitcoin.
Monero/Dash/Zcash (XMDASH/Zcash) : cryptos anonymes Ces cryptomonnaies ont en commun d'avoir un principe similaire au bitcoin, mais avec un accent donné sur l'anonymat. Cela peut être intéressant pour plusieurs types de publics, et donc peuvent devenir une alternative viable. Pour information, le Monero et le Dash, avec le bitcoin et l'ethereum, étaient acceptés sur AlphaBay (le principal site web de ventes illégales, dont la drogue, sur le web avant sa fermeture). Les équipes de développement ont l'air solides pour les trois. Mon avis : Ces cryptomonnaies ont un réel intérêt par rapport au bitcoin. J'aurais cependant du mal à dire laquelle est la plus intéressante entre les trois. Le Dash a une meilleure communication, Monero est plus "artisanal" mais plus solide techniquement, Zcash a un potentiel de développement plus élevé. Pour creuser: Vidéo de Blocs sur Monero . Pour creuser: Vidéo d'ArtPlay sur Dash .
NEM (XEM) : crypto asiatique Montant maximum : 9 millions (actuellement : 9 millions) C'est une cryptomonnaie visant essentiellement un public asiatique. C'est une cryptomonnaie soutenue par de grosses banques et institutions japonaises, ce qui peut contribuer à son succès. Sa valeur a explosé en quelques mois. Mon avis : Cette crypto a du succès, mais comme on en entend moins parler dans le monde occidental, il est plus difficile de se faire un avis objectif.
IOTA (MIOTA) : crypto pas encore fonctionnelle destinée à l'internet des objets C'est une cryptomonnaie visant à faire des micropaiements dans le monde de l'internet des objets. Cela représente une technologie réellement "disruptive". Un point intéressant de cette crypto est la scabilité (c'est à dire la possibilité de développement à grande échelle), assurée par construction même : pour chaque transaction effectuée avec le IOTA, il faut valider 2 transactions au préalable. Mon avis : L'internet des objets a un grand avenir, et cette idée semble séduisante. Lors de son lancement, sa capitalisation a directement dépassé le milliard de dollars. La technologie n'est cependant pas encore au point, et la validation de transactions comme préalable à chaque nouvelle transactions est certes un mécanisme intéressant, mais qui n'a jamais été testé. Il faut voir si c'est une technologie sérieuse et sécuritaire.
Stratis (STRAT) : créez votre propre blockchain Il s'agit d'une start-up proposant à des entreprises d'implémenter la technologie blockchain pour elles. Elle permettra de faire de la programmation en C#, un langage de programmation répandu. C'est un marché porteur, la technologie blockchain ayant un avenir certain, et Stratis est l'une des premières entreprises positionnées sur ce marché. Mon avis: Le potentiel de croissance futur dépend de la qualité de cette entreprise. Pour l'instant elle s'en sort plutôt bien Pour creuser: Vidéo de Blocs sur Stratis .
EOS (EOS) : smart contracts gratuits EOS sert de plateformes à smart contracts, un peu comme Ethereum. Mais à l'invers de celui-ci, EOS garantit des transactions gratuites, et les promoteurs promettent de pouvoir gérer des millions de transactions par seconde. Cette crypto a un lancement particulier et pour l'instant unique : au lieu de mettre en vente tous les tokens d'un coup comme c'est généralement le cas, ils en mettent un 1/365e chaque jour pendant 1 an (après une vente initiale). Mon avis: Le pari est risqué mais valable. Le format particulier de son ICO fait qu'on a le temps de voir comment le projet évolue et si l'équipe est solide - ce qui est un gage de confiance.
NEO/Waves/Omni/Nxt/Bitshares/Counterparty (ANS/WAVES/OMNI/NXT/BTS/XCP) : smart contracts alternatifs Ces cryptomonnaies ont un concept similaire à Ethereum, c'est à dire d'être une plateforme pour des smart contracts. Mais elles ont moins de succès: parmi les 50 assets les plus populaires, 43 sont basées sur Ethereum, 4 sont basés sur Omni, 1 sur Nxt, 1 sur Waves, 1 sur NEO... Mon avis : pour l'instant ces cryptomonnaies ont moins de succès que Ethereum, mais ça pourrait changer avec NEO ou Waves qui ont eu beaucoup de succès récemment. Omni et Nxt ont à peu près le même âge que Ethereum donc je doute de leur succès. Je ne connais pas bien les deux derniers. Pour creuser : Vidéo de Blocs sur NEO .
Iconomi (ICN) : jouez à la bourse dans le monde des cryptos Cette cryptomonnaie vise à créer des outils de trading comme en bourse : portefeuille de valeurs, indices, etc. L'idée est d'acheter des tokens de cette cryptomonnaie, sachant que l'argent sera investi sur d'autres cryptomonnaies et suivra leur valeur. L'équipe de développement a l'air sérieuse et a sorti mi-2017 le premier volet de son projet (le ICNX) Mon avis : C'est une bonne idée si vous ne voulez ou pouvez pas passer trop de temps à suivre le détail du marché - activité hautement chronophage...
Golem (GNT) : louez votre puissance de calcul Cette cryptomonnaie représente des tokens pour louer de la puissance de calcul. Le principe est que si l'on a besoin de beaucoup de puissance de calcul pour un projet particulier (calcul en laboratoire, rendu 3D dans un film d'animation, etc), on passe un contrat sur la blockchain pour effectuer ces calculs, distribué entre de nombreuses machines, sans passer par des machines hyper puissantes (comme le projet [email protected], pour ceux qui connaissent). Notez que la rémunération de ceux qui ont participé au calcul se base sur un système de loterie pour diminuer les coûts de transaction. Mon avis : L'idée est séduisante, et c'est probablement l'un des projets les plus solides, car on peut avoir une idée de sa valeur fondamentale, en comparant aux services existants de cloud computing (Amazon ou Microsoft). Mais c'est paradoxalement l'un de ses défauts : sa valeur ne grimpera probablement pas à des sommets car sa valeur fondamentale pouvant être grossièrement estimée, sa valeur d'échange ne devrait pas trop s'en éloigner. Par ailleurs, le revenu tiré de la puissance de calcul par Golem sera toujours comparé au revenu potentiel du minage, et sera probablement comparable.
AuguGnosis (REP/GNO) : pariez sur l'avenir Ces deux projets, relativement similaires, proposent de faire des paris sur l'avenir grâce à des smarts contracts, un peu comme chez les brokers à Londres. Ils se basent sur la fameuse "sagesse des foules" : si on demande à un grand nombre de gens de faire une estimation (par exemple, le nombre de boules dans une boite), alors la valeur moyenne sera souvent très proche de la vraie valeur. Il y a un certain nombre d'hypothèses pour que cela fonctionne, notamment que les gens font des estimations indépendantes (ils ne discutent pas entre eux, sinon ils s'influencent) et non biaisées, ce qui est en pratique difficile. Mon avis : Ce sont des projets intéressants, qui peuvent faire connaitre le monde de la blockchain au grand public - tout comme on donne parfois les estimations des brokers anglais pour le résultat d'une élection ou un match de foot. Je n'ai pas trouvé leurs plateformes de pari vraiment claires, mais j'imagine que ça va s'améliorer avec le temps.
Dogecoin (DOGE) : clone rigolo du bitcoin Montant maximum : pas de maximum (actuellement : presque 110 milliards) Un clone du bitcoin dont les possesseurs cherchent surtout à faire augmenter sans limite sa valeur (leur slogan : "to the moon!"). Mon avis : une cryptomonnaie qui n'a pas beaucoup d'intérêt à part pour son symbole marrant (une tête de chien). Sérieusement.
GameCredits/MobileGo/FirstBlood (GAME, MGO, FIRST) : les cryptos des jeux vidéos Ces cryptomonnaies se concentrent dans le monde du jeu vidéo, selon trois marchés : la vente dématérialisée "à la Steam" (plutôt pour GameCredits), les micropaiements dans le jeux mobiles (plutôt pour MobileGo) et les paris sur les tournois de jeux vidéos (plutôt pour FirstBlood). Chacun de ces marchés a un grand potentiel ; la grande question est de savoir si ces acteurs vont réussir à s'imposer. Cela dépend plus de la qualité des entreprises que de la cryptomonnaie en elle-même. Mon avis : Ces cryptomonnaies sont dignes d'être suivies, vu le potentiel du marché. Mais je pense personnellement que ces cryptomonnaies doivent venir des acteurs historiques du marché (Steam, Electronic Arts, Blizzard...), déjà bien implantés avec des plateformes solides, plutôt que d'extérieurs qui doivent s'imposer. La tendance actuelle est de se rapprocher du e-sport, encore sous-développé.
CIVIC (CVC) : identifiez-vous et authentifiez-vous grâce à la blockchain Cette cryptomonnaie s'intéresse aux concepts d'identité. Ils proposent de faire des vérifications d'identité avec une validation sur la blockchain : par exemple, un site web, au lieu de demander une pièce d'identité et une preuve de domicile, pourrait simplement demander une confirmation dans la blockchain CIVIC que son client est bien celui qu'il croit être. Cette demande serait monnayée avec le token CIVIC. Leur ICO a été très particulière : le nombre de tokens mis en circulation était limité et avait un mécanisme pour avoir un maximum d'utilisateurs plutôt que pour lever le maximum d'argent possible - ce qui est très cohérent avec le projet. Mon avis : un super projet, et l'équipe semble bien tenir la route. Certains s'inquiètent du côté "Big Brother" de cette technologie - toutes les infos personnelles sont stockés sur un registre - mais le projet est en tout cas tout à fait cohérent avec le potentiel de la technologie blockchain.
InsureX (IXT) : assurez-vous grâce à la blockchain Il s'agit d'un smart contract avec assurance - c'est à dire que l'on s'assure pour un risque (par exemple : le bitcoin descend en-dessous de 20000 euros avant le 1er septembre). Le "smart contract" permet de s'assurer que le contrat sera exécuté quoi qu'il arrive. Mon avis : l'idée est bonne, c'est même la base des smart contracts, mais cela arrive selon moi trop tôt : le monde des cryptomonnaies est encore jeune et peu mature, et je vois mal une adoption même partielle d'assurances sur une blockchain. Mais le projet est à suivre quand même.
TenX, TokenCard, Monaco, WireX/Xapo (PAY,TKN, MCO, ???) : cartes bancaires cryptos Ces projets visent à pouvoir dépenser ses cryptomonnaies avec une carte bancaire. L'idée est bonne, car ça permet d'être peu affecté par les taux de change variables entre pays - par contre, on est très affecté par la volatilité des cours des cryptomonnaies. Plusieurs entreprises se sont lancées sur cette idée, il reste à voir laquelle s'en sortira le mieux, et si cela a réellement un intérêt pour les paiements du quotidien. Mon avis : C'est une idée qui permet d'utiliser réellement ses cryptos, plutôt que de les utiliser uniquement à des fins de spéculation. Cependant, ce marché est encore jeune : par exemple, début janvier, la plupart des cartes bancaires ont été désactivées, car elles passaient par un intermédiaire du nom de WaveCrest qui a vu ses activités stoppées par VISA.
Basic Attention Token (BAT) : alternative payante à la publicité sur internet Ces tokens vont de pair avec un navigateur, Brave. Ce navigateur a du succès actuellement, notamment grâce à sa capacité native de bloquer les publicités (comme adBlock ou uOrigin), ce qui en plus accélérerait le chargement des pages web. Le modèle derrière propose d'accepter certaines publicités, d'être rémunéré pour le visionnage via un pourcentage sur le coût de la publicité, et ce sous forme de tokens BAT. Le lancement du BAT a été un énorme succès, avec 35 millions de $ en tokens vendus en 30 secondes. Mon avis : une belle idée. Cela repose sur plusieurs inconnues cependant : l'adoption massive du navigateur Brave (malgré son succès croissant, sa part de marché reste faible) ; arriver à mettre le mécanisme de partage de rémunération avec les utilisateurs ; être sûr que le montant des rémunérations soit suffisantes, etc. Si toutes ces conditions sont remplies, l'intérêt est fort. Personnellement, je préfère attendre un peu pour voir l'évolution.
Tether (USDT) : vaut 1 US$ ou moins Cette cryptomonnaie a été crée comme valeur refuge : 1 USDT est censé valoir 1 US$. Tant que la conversion USDT/US$ est possible, cela revient au même d'avoir l'un ou l'autre. Cependant, comme cette conversion n'est pas toujours possible, les gens préfèrent avoir des US$, que l'on peut utiliser partout : ainsi, la valeur d'1 USDT est en pratique légèrement inférieure à celle d'1 US$. Mon avis : Le concept permet de retirer des fonds en USD - en attendant de les réinvestir - sans devoir payer les taxes sur les gains financiers. Selon moi c'est plutôt pour les citoyens américains qui sont taxés assez strictement pour les gains financiers. Par ailleurs, l'entreprise derrière les USDT injecte régulièrement des nouveaux tokens, et de nombreuses rumeurs doutent de la capacité de l'entreprise à avoir des stocks suffisants pouvoir échanger un nombre appréciable USDT contre des USD si les possesseurs le demandaient. Méfiance !
Bitconnect Coin (BCC) : Arnaque à la Madoff Montant maximum : 28 millions de bitconnect coins (actuellement : autour de 6,5 millions). Cette crypto a beaucoup de similarités avec le bitcoin, sa principale particularité est de proposer des échanges d'utilisateur à utilisateur, sans passer par une plateforme d'échange. Par ailleurs, elle utilise une combinaison de Proof-Of-Stake (POS) et Proof-Of-Work (POW). En clair, pour valider une transaction, au lieu de se baser sur la puissance de calcul du validateur (POW), on se base sur la quantité de cryptomonnaie qu'il possède (POS). Sur le principe, cela pourrait sauver beaucoup de puissance de calcul ; mais la vulnérabilité de cette technique est moins assurée. Ils proposent aussi un intérêt très élevé si vous épargnez vos BCC (jusqu'à 1%/jour, soit 90% par an !). Mon avis : attention, malgré cette présentation, selon la grosse majorité des personnes - moi inclus -, il s'agit d'une escroquerie. Les indices sont en effet nombreux : aucune présentation des membres de l'équipe sur le site officiel ou l'annonce de lancement sur bitcointalk ; un taux d'intérêt délirant ; un système spéculatif douteux : les utilisateurs achètent des BCC directement aux développeurs, et comme les intérêts sont très élevés, ils les vendent rarement. Donc les développeurs sont les principaux bénéficiaires (ils attendent probablement que le cours soit au plus haut pour disparaitre dans la nature). Si vous mettez le moindre satoshi là-dedans, faut s'attendre à le voir disparaitre à n'importe quel moment. Vous voilà prévenu. Pour creuser: Vidéo d'Hasheur sur Bitconnect .
Komodo (KMD) : plateforme décentralisée d'ICO, basée sur Bitcoin Montant maximum : ? (actuellement : autour de 100 millions). Komodo est une cryptomonnaie assez difficile à résumer, le projet est plutôt gros. Komodo est à la fois une monnaie, une plateforme et un système de smart contracts. Parmi ses caractéristiques les plus intéressantes de Komodo, c'est le lancement futur d'une plateforme d'ICO un peu similaire à Ethereum, "Monaize". Celle-ci sera notamment décentralisée et anonyme. Par ailleurs, le Komodo ne vise pas à remplacer le Bitcoin, mais au contraire se base sur celui-ci : au lieu de sécuriser sa blockchain de manière indépendante grâce à ses propres mineurs, Komodo va faire valider sa blockchain par Bitcoin. Il y a aussi un système d'"atomic swap", une fonctionnalité qui permet de faire l'échange de 2 cryptos instantanément et sans frais. Enfin, Komodo fait partie d'un écosystème de cryptomonnaie en développement, SuperNet. Mon avis : Le projet est intéressant, ambitieux et réaliste. J'apprécie le fait qu'il se base sur Bitcoin plutôt que d'essayer de remplacer celui-ci : Bitcoin ne disparaitra pas à court ou moyen terme, sa blockchain est solide, donc cela me parait judicieux de "profiter" de ses avantages. Une nouvelle plateforme d'ICO est aussi appréciable, même si le secteur est "concurrentiel". Ceci dit, le marketing n'est pas terrible - mais cela peut signifier de bonnes opportunités d'investissement à l'heure actuelle, le temps que ça se développe. On en est encore au début, il faut voir comment ça évolue ! Pour creuser: Vidéo d'ArtPlay sur Komodo .
Siacoin, Storj, MaidSafeCoin (SIA, STORJ, MAID) : louez votre espace disque L'idée de ces cryptomonnaies est de faire du cloud-storage grâce à la blockchain. En gros, si vous avez besoin d'espace de stockage, vous pouvez mettre vos données sur le cloud, qui seront redistribuées parmi les participants, avec une rémunération par cryptomonnaie. Cela ressemble à Google Drive ou Dropbox, sans l'aspect centralisé. L'un des enjeux est la confidentialité des donnes. Mon avis : un concept intéressant, même si ça m'enthousiasme moins que les projets de cloud-computing basés sur la blockchain. Cela peut marcher si on a plus confiance dans la confidentialité du cloud-computing par blockchain que celui proposé par des entreprises dédiées. Parmi les différents projets, le Siacoin a l'air d'être le plus solide, avec des mises à jour régulières et une roadmap respectée.
Electroneum (ETN) : utilisez votre smartphone pour miner Cette cryptomonnaie a lancé une ICO avec beaucoup de succès en octobre 2017 (dans les 40 millions de dollars). Le principe, c'est de proposer de faire du mining avec son téléphone. Les téléphones sont évidemment beaucoup moins puissants que les ordinateurs, mais le but est de proposer une application simple, que n'importe qui peut télécharger. Ainsi, cela pourrait convaincre des gens de rentrer dans l'écosystème des cryptomonnaies grâce à une friction très faible. Cette cryptomonnaie pourrait ensuite servir à des jeux mobiles, des paiements comme chez Uber, etc. Mon avis: le point fort des développeurs, c'est la communication, ils la font bien. Mais cette cryptomonnaie repose sur deux (gros) risques : va-t-on réussir à attirer de nouveaux utilisateurs par ce biais ? Et : sur quelle application concrète cela va-t-il déboucher ? Par ailleurs, l'équipe ne semble pas hyper solide niveau technique. Enfin, le minage sur mobile, si l'on en croit le whitepaper, ne fera que "simuler" du vrai minage, donc les fondamentaux semblent douteux.
Steemit (STEEM) : soyez rémunérés pour vos productions populaires Cette cryptomonnaie est destinée à récompenser la production de contenus populaires sur la plateforme "Steem" (à ne pas confondre avec Steam). Cette plateforme permet de publier des contenus sous différentes formes : texte (comme un blog), vidéo (comme Youtube), messages courts (comme Twitter)... Les visiteurs peuvent ensuite approuver un contenu qu'ils apprécient, avec un poids variable selon leur réputation dans la communauté ; le producteur du contenu recevra une rémunération en Steem. Notez que les contenus textes sont stockés sur la blockchain du projet (n'écrivez pas de bêtises, elles seront gravées dans le marbre !) Mon avis : c'est une façon originale de rémunérer les producteurs de contenus de qualité - même si ça peut favoriser les contenus "populaires" plutôt que "de qualité", mais ceci dépasse le cadre des cryptomonnaies. Ce projet a un usage réel et ludique qui font son succès, mais a deux écueils importants : il est basé sur une plateforme unique, d'où des problèmes de centralisation ; et il a un fort côté inflationniste, car le nombre de tokens augmente fortement avec le temps (une multiplication par deux par année, en moyenne), et cela fait douter de la viabilité du modèle à long terme. Pour creuser: Vidéo d'Hasheur sur Steemit .
Lisk (LSK) : smart contracts codés en javascript Lisk est une plateforme pour smart contracts. Son avantage, c'est que les smart contracts sont codés dans un langage proche du javascript, c'est à dire un langage connu depuis de nombreuses années et facile d'utilisation, plutôt qu'un nouveau langage à apprendre comme pour Ethereum (Solidity). Selon les concepteurs, cela devrait faciliter la création de nouveaux smart contracts. Mon avis: Les smart contracts sont actuellement le principal point faible, niveau sécurité, dans l'écosystème. Faire un effort d'accessibilité pour écrire les smart contracts est une bonne chose, car plus les smarts contracts sont faciles à relire par le grand public, plus on peut avoir confiance (plutôt que de devoir se fier à quelques développeurs hyper spécialisés). Mais il faut aussi que les smart contracts soient correctement audités avant d'être déployés. Pour l'instant le langage n'est pas encore prêt, mais on peut s'attendre à une belle hausse au moment de la release officielle.
Einsteinium (EMC2) : la science pour les nuls Voici une crypto qui veut être la crypto "scientifique" du milieu, et a choisi un nom et un sigle rigolos et qui sonnent "scientifique" au grand public. Les concepteurs annoncent vouloir financer des projets scientifiques avec les fonds levés, et la rentabilité de ceux-ci permettra de financer les futurs projets. Mon avis: Pour avoir travaillé dans le milieu de la science, ce projet n'a aucun d'intérêt. Afin d'être rentables, les projets financés seront des projets destinés à être rentables à court terme, et pas les plus intéressants. Et ces projets qui sont censés être rentables auraient de toutes façon trouvé des fonds pour se lancer dans tous les cas, donc pourquoi passer par Einsteinium ? Probablement pour lever plus de fonds que nécessaire. Et je pense que les projets qui lèveront le plus d'argent sont ceux qui savent "vendre du rêve" - et dans le milieu scientifique, c'est est rarement gage de qualité (c'est même plutôt l'inverse...). Bref : même si la valeur de cette crypto est en augmentation, fuyez, ses fondamentaux sont mauvais. D'ailleurs, en décembre 2017, cette crypto a fait un gros pump suite à une "annonce extraordinaire" - dixit l'équipe de développement -, qui s'est révélée être un bide total (un changement de l'algorithme de minage). Certains soupçonnent l'équipe de développement d'avoir organisé cette annonce volontairement pour faire un bon coup. Bref, méfiez-vous !
Dentacoin (DCN) (et non pas DTC) : bitcoin pour les dentistes Cette crypto souhaite devenir la "cryptomonnaie des dentistes". Elle combine paiements (grâce au token Dentacoin), système de reviews des dentistes, assurance. Mon avis : Le système de review est redondant avec ce qui existe déjà, les paiements par blockchain n'ont aucun intérêt (pourquoi payer par token son dentiste ?), et si l'assurance liée pourrait avoir un intérêt aux Etats-Unis (et encore...), elle n'est pas adaptée au système européen qui ont des services d'assurance maladie et de mutuelles de santé. Bref, bien inutile. Pour creuser: une réponse détaillée à la roadmap sur cryptofr .
PutinCoin, TrumpCoin TheresaMayCoin, MACRON (PUT,TRUMP,MAY,MCRN) : crypto-rigolo La preuve que les créateurs de cryptos ont de l'humour ;)
Si vous pensez qu'il faut ajouter de nouvelle cryptomonnaies à analyser, ou des modifications à faire, faites-en part dans les commentaires, j'éditerai régulièrement ce sujet :)
Et surtout, continuez à vous informer et à faire vos recherches, pour vous faire votre propre avis sur les différentes cryptomonnaies proposées !
submitted by Pollux568 to CryptoFR [link] [comments]

Prv

1/ La notion de Hash Pour comprendre comment fonctionne la blockchain, il est absolument nécessaire de comprendre la notion de Hash.
Le hash est un algorithme qui accepte n'importe quelle donnée en entrée (que ce soit un fichier, une photo, une chanson, un film, ou chaine de caractères) et qui va en faire une chaîne de caractères respectant un format déterminé à la sortie. Cette chaine de caractère sera toujours absolument identique si vous refaite tourner l'opération avec la même donnée à l'entrée, même sur une machine différente. C'est en quelque sorte une signature numérique de la donnée soumise. On parle de cryptage à sens unique car il est impossible de retrouver la donnée de départ à partir du hash. Le hash du mot bitcoin est par exemple: 6B88C087247AA2F07EE1C5956B8E1A9F4C7F892A70E324F1BB3D161E05CA107B Il est impossible de retrouver le mot bitcoin à partir de ce hash. Je peux par contre générer le hash su lot bitcoin sur un autre ordinateur et j'obtiendrai exactement le même résultat. Le moindre changement générera un hash totalement different. Le hash de Bitcoin (avec une majuscule) est par exemple: B4056DF6691F8DC72E56302DDAD345D65FEAD3EAD9299609A826E2344EB63AA4 Vous comprenez donc l'utilité que cela peut avoir dans le cadre de l'authentification de documents. Écrivez une lettre, générez son hash, et le destinataire pourra en faire autant pour vérifier que personne n'en a modifié le contenu en chemin. Cela aurait été bien pratique pour nos généraux byzantins. Comment imaginer une formule a sens unique? On se dit instinctivement qu'on devrait pouvoir retrouver la donnée entrée à partir de son hash. Utilisons une autre analogie, en utilisant une boulle de billard : Disons que la donné en entrée est : (Point de départ ; force de la frappe ; l’angle du tir). Le hash serait donc la position d’arrivée. En connaissant ces 3 élements, vous pouvez en déduire la position d’arrivée. Mais l’inverse n’est pas possible. En observant la position d’arrivée de la boule, vous ne savez pas d’où elle vient, ni l’angle et la force utilisée pour la déplacer. Pour simplifier, considérons le hash comme une boite magique qui transforme n’importe quelle donnée en un code avec un format précis. Si vous connaissez ce code, vous pouvez prouver que vous êtes le propriétaire de la donnée d’origine sans avoir à la réveler. Cela peut donc servir pour certifier des documents ou fichiers. Prenons par exemple le cas d’un musicien qui veut prouver qu’il est bien l’auteur d’une œuvre. Il lui suffit de générer le hash du fichier mp3 de sa chanson, et de la stocker dans une blockchain qui certifiera la date d’enregistrement. Si 10 ans plus tard, un juge génère le hash du fichier mp3, il obtiendra le même hash qu’il pourra vérifier dans la blockchain. Il pourra ainsi certifier que le morceau existait à une date précise et qu’il a été enregistré par son auteur. C’est sur cet outil très utilisé en cryptographie que reposent les cryptodevises dans lesquels il est utilisé de plusieurs façons.
2/Le problème des généraux byzantins Le but d’une crypto devise est de pouvoir enregistrer les différents transferts de valeur entre participants (et donc de tenir les balances) sans avoir à faire confiance à un tiers (« trustless »). Aujourd’hui vous devez faire confiance à votre banque pour effectuer ce travail. Dans la plupart des cas cela fonctionne bien, mais tout le monde n’a pas accès à ce type de service, et il subsiste toujours certains risques de défaut d’un établissement ou d’un Etat.
Imaginez un voyage entre amis, ou vous décidez de faire les comptes à votre retour. Imaginons qu'une personne du groupe soit désignée comme comptable. Vous devez avoir une totale confiance dans son intégrité afin d'accepter le calcul final du montant que vous allez devoir payer a vos amis. Ce qui peut se concevoir dans un groupe d'ami est plus difficile a imaginer avec des inconnus, a plus forte raison lorsque vous vous trouvez a distance. La solution retenue est donc que chacun tienne a jour son propre registre, et que ceux-ci soient comparés les uns aux autres. Dans ce cas, comment réconcilier d'éventuelles différences (intentionnelles ou pas)? Ce problème de consensus est bien connu depuis des années sous l'appellation de problème des généraux byzantins dont voici une simplification. Une cité ennemie est encerclée par deux groupes de généraux byzantins devant se mettre d'accord sur le fait d'attaquer. Si les deux groupes attaquent ensemble, c'est la victoire. Dans le cas contraire, les attaquants trop faibles seront éliminés par l'armée de la cité encerclée. Le problème étant que les généraux ne peuvent communiquer que par messagers interposés et que parmi eux se trouvent des traîtres. Ceux-ci doivent traverser la cité avec tous les risques que cela implique. Il peut par exemple se faire corrompre dans le but de modifier le message dont il était responsable. Nous avons donc ici un problème de consensus, le message ne peut pas être considéré comme fiable. Si le messager est corrompu, ou est tué et remplacé par un autre, les généraux pourraient recevoir de fausses informations qui les conduiraient à leur perte. Il y a donc un parallèle à faire avec les monnaies digitales et décentralisées : il nous faut trouver un moyen d’éviter que certains transferts soient transformé à l’avantage de certains participants. Les généraux auraient pu pour cela se reposer sur le principe de la Blockchain de la façon suivante: Si le premier général veut envoyer le message suivant: « attaque à minuit » et s’assurer que celui-ci ne soit pas tranformé en chemin par le message il pourrait procéder de la façon suivante.
Il peut ajouter un suffixe à son message, que nous appellerons le « nonce ». Ce suffixe doit être celui qui une fois ajouté au message, permet de générer un un Hash commençant avec un certain nombre de zéros. Prenons 5 pour l’exemple.
Attaque à minuit-xxxxxxxxxxxxxx HASH 00000fdf55ddslfiopjf54fof5sd5s6h115…
Il est donc très compliqué à trouver car il faut pour cela calculer des millions de combinaisons jusqu’à arriver au résultat souhaité. C’est ce qu’on appelle la preuve de travail (« Proof of work »). Attaque demain matin-xxxxxxxxxxxxxx
Le général recevant le message (avec le « nonce » accolé), n’aura qu’à effectuer un hash de celui-ci. Si le résultat ne commence pas par 5 zéros, cela signifie que le message a été altéré en chemin. => Hash: 00fd5gdf55dfg64qsgpoieziejnzguy… HASH 00000fdf55ddslfiopjf54fof5sd5s6h115… Il se peut que le traitre soit lui même équipé d’un super-ordinateur et recalcule un nonce tel que le hash du message altéré commence aussi par 5 zéros. Il faut donc résoudre ce problème en ajoutant de la puissance de calcul. Les généraux vont alors voter pour le jour de l’attaque, et grouper leurs voix dans un bloc de chaque côté de la cité. Il vont ensuite mettre en commun toute leur puissance de calcul est complexifier le problème. il faut maintenant que le Hash commence par 15 zéros. Il mettrons un certain temps à le trouver, mais une fois fait, il sera impossible pour le messager d’en faire autant. Il ne peut pas rivaliser avec la puissance de calculs des deux groupes de l’armée. Si le message, une fois arrivé de l’autre côté de la cité, peut-être haché de façon à commencer par 15 zéros, les généraux auront la certitude que le message ne l’aura pas modifié en chemin. Il s’agit évidemment d’un exemple très théorique, l’armée Byzantine n’ayant pas à sa disposition des super calculateurs. Mais il a le mérite d’exposer un problème classique en informatique. C’est ce principe qui est mis en œuvre dans le protocole de plusieurs cryptomonnaies dont le Bitcoin.
Des transactions en attente dont sont regroupées dans un bloc. Des ordinateurs connectés au réseau le récupèrent et travaillent à trouver le nonce qui permet de générer le hash commençant par un certain nombre de 0. Ce calcul intègre le Hash du dernier bloc ajouté à la chaine, afin de prouver le fait que les blocs se suivent. Une fois fait, le bloc est ajouté à la chaîne et le réseau passe au suivant. Si un intervenant souhaite tricher, il faut qu’il calcule le nonce plus rapidement que l’ensemble du réseau, ce qui est extrêmement difficile. Il est encore plus compliqué de tricher sur une ancienne transaction car cela necessiterait de recalculer tous les nonces des blocs suivants. Donc plus une transaction est ancienne, plus elle est inviolable. Si plus de 50% de la puissance de calcul du réseau était mise en commun pour soumettre un faux bloc, cela serait théoriquement possible. C’est pourquoi de nombreuses critiques citent le fait que les mineurs se regroupent par Pool, ou encore que 80% du minage est fait en Chine. Toutefois ce type d’attaque semble très peu probable, d’autant que la difficulté du problème mathématique progresse avec le temps. Il faut reconnaître que le protocole a été bien pensé car rares sont les programmes informatiques résistant aux attaques de pirates pendant une dizaine d’années.
3/ Génération des clefs Voici comment se passe la génération des clefs de façon plus technique. Tout commence par la génération de la clef privée. Il s’agit d’une suite de 256 chiffres binaires. Nous pourrions en générer une en lançant une pièce de monnaie 256 fois et en notant à chaque fois le résultat. (0 pour pile et 1 pour face par exemple). Cette clef est ensuite mise en équation appelle Hash. Le résultat est alors une suite binaire de 160 nombres binaires. (ex: 01101010100010001110010100101010….) Le nombre de possibilités de clefs publiques est donc de 2160. Vous vous demandez certainement ce qui se passerait si nous tombions accidentellement sur une clef existante? Et bien rassurez vous c'est extrêmement peu probable. Le nombre de possibilité est d'un ordre difficile a saisir. Il y a plus d'adresses possibles que de molécules d'eau sur Terre (5 x 1046 d’après le CNRS). Bonne chance pour tomber deux fois sur la même. Certaines probabilités sont tellement infimes qu'il est impossible de tomber sur un tel événement. Saviez-vous que si vous mélangiez correctement un paquet de 52 cartes, l'ordre que vous aurez crée aura été unique dans l'histoire de l'humanité? Il faudrait des millions de planètes avec des milliards d'individus qui mélangent des paquets 1000 fois par secondes pendant des millions d'années pour obtenir deux fois le même ordre. Difficile a concevoir mais c'est pourtant le cas. Cette chaîne de caractères aléatoire est ensuite transformée par un hash (vu précedemment) permettant de générer une clef publique. Nous avons donc en notre possession une clef publique sur laquelle d'autres personnes peuvent envoyer un certain montant de Bitcoin, et une clef privée qui nous permettra par la suite à les dépenser. Pour utiliser une analogie, la clef publique est votre code IBAN, et la clef privée votre code de carte bancaire.
Nous disposons maintenant de deux clefs, l'une privée, l'autre publique.
submitted by sugoke to u/sugoke [link] [comments]

prv

De nombreux cas de piratages liés au Bitcoin sont relayés par la les medias. Il faut toutefois comprendre que dans l’intégralité de ces cas, ce n’est pas la cryptodevise qui en cause, mais un acteur du réseau. L’attaque la plus fréquente est le vol sur les plateformes d’échange. Il s’agit simplement de pirates informatiques qui parviennent à déjouer la sécurité des sites d’échange de cryptomonnaies afin d’en vider le contenu. Nous avons vu précedemment que lorsque vous achetez des cryptos sur une plateforme, celle-ci les stocke sur son propre wallet qui doit en théorie être sécurisé. Certains sites ne sont pas dignes de confiance et laissent des failles permettant à des individus malintentionnés d’y avoir accès. Plusieurs grandes plateformes ont déjà du fermer suite à ce type d’incidents. C’est pourquoi il est recommandé de stocker ses cryptomonnaies soit même sur des wallets hors ligne. Si certains utilisateurs ne sont pas assez vigilants et stockent leurs clefs privées sur leurs ordinateurs, des pirates peuvent également s’y introduire et les dépouiller de leurs fonds. Il se peut aussi que l’éditeur d’un wallet electronique soit corrompu ou incompétent, et puisse ainsi mettre en Encore une fois, ce sont les sites ou les utilisateurs en questions qui présentent des failles, pas la cryptomonnaie en elle-même. Si une cryptomonnaie comme le Bitcoin devait être piratée, ce serait par des types d’attaques bien connues des informaticiens. L’attaque des 51% : un pirate disposant d’une puissance de calcul phénoménale pourrait en théorie dépenser deux fois un bitcoin ou mettre en péril le réseau. Cela pourrait être possible par un regroupement trop important de mineurs. Satoshi Nakamoto avait prévu cette éventualité sans lui donner trop d’importance car une telle concentration de puissance semble improbable. Toutefois, l’apparition des Pools (regroupements) de mineurs a conduit à des situations où les plus gros détiennent plus de 30% de la puissance disponible du réseau. Si ceux-ci se mettent d’accord, ils pourraient effectuer une attaque irréversible et catastrophique pour le réseau. Ce qui n’est pas dans leur intérêt car la valeur du Bitcoin s’effondrerait et réduirait à néant leur capital. De plus une telle attaque coûterait aujourd’hui des centaines de millions de Dollars en électricité. Cela n’aurait donc pas beaucoup de sens. Le constat est le même pour un attaquant qui souhaiterait surcharger le réseau en envoyant un très grand nombre de transactions. Les tentatives ayant eu lieu ont pu parfois ralentir le réseau à cause d’un grand nombre de transactions en attentes. Certains transferts ont pu prendre plus de 15h à être validées contre les 20 minutes théoriques.
submitted by sugoke to u/sugoke [link] [comments]

La porte logique au 358 Fairmount à Montreál est la première boutique de matériel informatique à accepter les paiements en Bitcoin au Québec

La porte logique, située au 358 Fairmount à Montréal, offre du matériel informatique usagé (laptops, ordinateurs de bureau, écrans) ainsi que des accessoires neufs.
C'est la première boutique informatique à ma connaissance à accepter les paiements en Bitcoin au Québec! Ils n'ont pas encore de site web mais vous pouvez les trouver sur CoinMap. Je suis particulièrement fier d'encourager une boutique de quartier qui réutilise le matériel informatique!
J'y ai passé l'après-midi à mettre en place la solution de paiement (une combinaison de plusieurs logiciels et prochainement, BitPay), ainsi que les premiers autocollants Bitcoin que j'ai conçus pour les marchands. Je propose aussi du matériel mais ce n'était pas nécessaire ici. Je vais publier d'autres photos sous peu, c'est un bel endroit.
C'est un service professionnel que j'offre depuis que j'ai mis en place celui de Montréal Poutine, n'hésitez pas à me contacter si vous connaissez des commerces prêts à faire la même chose! Les autocollants et autre matériel promotionnel que je produis seront disponibles en vente en ligne sous peu, si vous avez des demandes ou des idées je suis particulièrement réceptif ces jours-ci :)
Edit: j'avais écrit un message similaire il y a qqs. minutes mais je l'ai effacé par erreur - désolé!
submitted by magicfab to BitcoinMTL [link] [comments]

Gagner de l'argent en faisant miner du Bitcoin à son PC ... How Much Can You Make Mining Bitcoin With 6X 1080 Ti ... Gagnez jusqu'à 3€ (BTC) par jour en minant sur son ordinateur? Comment miner du Bitctoin avec son pc ? L'informatique Quantique menace t'elle le Bitcoin et la ...

Mais si un ordinateur quantique était disponible sur le marché aujourd’hui, la sécurité du Bitcoin serait probablement le cadet de nos soucis. L’intégralité des systèmes bancaires, corporate, et même beaucoup de systèmes de protection étatiques dépendent aujourd’hui directement de la cryptographie. -- Bitcoin phishing impersonators. "Impersonators run rampant on social media, and impersonating the bitcoin brand itself is a tactic that can be used to gain a victim’s trust and credibility. 😛 Miner du bitcoin sur son ordinateur, Ah!. Vous devez certainement regretter l’époque où cela ne coûtait rien de miner du bitcoin. On pouvait le faire avec un simple ordinateur et on pouvait gagner des centaines de bitcoin par semaine. Si vous avez une bonne connexion Internet, vous pouvez aider à renforcer le réseau en laissant votre ordinateur ouvert avec Bitcoin Core et le port 8333 ouvert. Lisez le guide sur les nœuds réseau pour plus de détails. Bitcoin Core est un projet communautaire de logiciel libre publié sous la licence MIT. Bitcoin is Secure. Bitcoin miners help keep the Bitcoin network secure by approving transactions. Mining is an important and integral part of Bitcoin that ensures fairness while keeping the Bitcoin network stable, safe and secure. Links. We Use Coins - Learn all about crypto-currency. Bitcoin News - Where the Bitcoin community gets news.

[index] [4587] [895] [3337] [4748] [2398] [1570] [989] [3180] [1708] [7082]

Gagner de l'argent en faisant miner du Bitcoin à son PC ...

COMMENT MINER DU BITCOIN FACILEMENT - tutoriel complet de A a Z: Lien NiceHash Nouvelle Version : https://www.nicehash.com/?refby=43ac331f-fc16-4d60-819e-731... Vous pouvez miner avec votre ordinateur, chez vous, à la maison, grâce à ce logiciel : https://cutt.ly/Honeyminer 🤑Voir la vidéo des 5 sites pour gagner des ... SUBSCRIBE FOR MORE HOW MUCH - http://shorturl.at/arBHL Nviddia GTX 1080 Ti - https://amzn.to/2Hiw5xp 6X GPU Mining Rig Case - https://bitcoinmerch.com/produc... Peut on gagner de l'argent en faisant miner du Bitcoin à son PC, si oui combien ça rapporte et que faudrait il investir ? GLG te répond cash ! Logiciel de m... L'ordinateur quantique et la fameuse "Suprématie quantique de Google" menace t'elle la Blockchain, les Cryptomonnaies et les autres systèmes de sécurité ? Da...

http://binaryoption-arabic.forex-factory.eu